Mis à jour le 9 novembre 2020

Bio en Hauts-de-France, le réseau des AMAP Hauts-de-France et les Jardins de Cocagne Hauts-de-France sont lauréats 2018 du Programme National pour l’Alimentation, pour développer un dispositif régional permettant aux familles en précarité de bénéficier de produits bio locaux à tarifs réduits et d'un accompagnement, sur la durée, au changement de pratiques alimentaires.

Pour un Accès à une Nourriture Inclusive, Écologique, Régionale et Solidaire P.A.N.I.E.R.S.

paniers
© Bio Hauts-de-France

En région Hauts-de-France, les fortes inégalités socio-économiques et culturelles sont très souvent synonymes d’inégalités en termes de cadre de vie, de qualité de l’alimentation, et de santé. Nos trois réseaux considèrent cependant l’accès à une alimentation saine et durable comme un droit élémentaire.

Le dispositif P.A.N.I.E.R.S vise à la fois à répondre aux enjeux sanitaires et sociaux de la région, mais également à soutenir la relocalisation de l’économie. Il s’agit de donner plus de visibilité, plus d’ambition et plus de moyens financiers pour ce projet que nous portons depuis plus de 10 ans maintenant. L’hybridation de nos financements via la mise en place d’un fond de dotation en mesure de collecter des dons privés (de particuliers et d’entreprises) est un des moyens mobilisés pour consolider le dispositif.

L’objectif est de permettre aux personnes en situation de précarité d’accéder à des paniers bio abordables, dont une partie du prix sera financée par le fonds de dotation. En parallèle, ces familles seront accompagnées sur une durée de deux ans, vers une alimentation durable. Ce projet soutient également la coopération entre producteurs bio locaux, en faisant découvrir leurs productions à des personnes habituellement éloignées de ces modes de consommation.

Actuellement en place sur la métropole lilloise et l'agglomération de Douai, ce dispositif est soutenu, sur ces territoires, par le département du Nord, la Métropole Européenne de Lille, la ville de Lille et Douaisis Agglo. Ce sont 21 structures relais qui sont à la fois point relais des paniers bio locaux et accompagnent également les usagers vers une alimentation durable, en lien avec les structures coordinatrices.

un Accompagnement pour mettre en place le dispositif sur votre territoire

  • Étape 1 : Identifier les structures relais sur votre territoire (centres sociaux, CCAS, épiceries solidaires, groupement d’achat ou tout autre structure associative) qui sont en contacts avec des publics précaires et peuvent devenir acteur du dispositif et proposer des formations pour mieux s’approprier le sujet.
  • Étape 2 : Identifier les producteurs bio-locaux ou associations présentes sur le territoire en capacité de fournir et d’opérer la logistique de la distribution de paniers sur le territoire.
  • Étape 3 : Mettre en place un COPIL dédié au dispositif PANIERS et construire une charte territoriale, inspirée de la charte régionale.
  • Étape 4 : Proposer un programme d’animations aux structures relais venant compléter les actions déjà menées en interne et permettant d’accompagner les usagers sur diverses thématiques.

Atelier-culinaire-PANIERS
© Bio Hauts-de-France

Le financement partagé du dispositif

Au-delà de l’existence du fonds de dotation*, il existe plusieurs pistes de co-financement sur les territoires, à la fois pour les collectivités et pour les structures relais (département, CAF, ARS…). N’hésitez pas à prendre contact avec vos interlocuteurs locaux.

La campagne de collecte de dons pour le fonds de dotation est en cours de construction.

*Un fonds de dotation est un organisme à but non lucratif visant à réaliser une œuvre ou une mission d’intérêt général ou à aider un autre organisme à but non lucratif à accomplir une œuvre ou une mission d’intérêt général en lui accordant des financements.

Contactez les structures pour une rencontre :

P.A.N.I.E.R.S

Pour aller plus loin

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire