Mis à jour le 7 janvier 2019

Le 29 mai 2018, le Cerdd organisait une visite pour découvrir la politique globale et exemplaire de gestion alternative des eaux pluviales menée à Crépy-en-Valois. Merci aux 43 participants qui sont venus de tous horizons des Hauts-de-France !

La pluie : un atout pour s’adapter au changement climatique !

Hausse des températures, perturbations des précipitations... sont les effets déjà perceptibles du changement climatique en région (pour en savoir plus, consultez le Tour d'Horizon Climat-Énergie de l’Observatoire Climat Hauts-de-France).

En milieu urbain, les sols artificialisés empêchent l’eau de s’infiltrer : les nappes se rechargent plus difficilement et les risques associés au ruissellement augmentent...

L’Agence de l’Eau Seine-Normandie (via sa stratégie d’adaptation au changement climatique adoptée à l'unanimité en 2016), en lien avec l'ADOPTA proposent aux territoires de concevoir des aménagements urbains combinant infiltration de l’eau à la source et restauration de la nature en ville. Pour une meilleure résilience !

La visite de terrain à Crépy-en-Valois a permis aux participants de découvrir comment une commune peut gérer ses eaux pluviales de manière alternative et en faire un projet exemplaire d'adaptation au changement climatique, intégrant l’eau et la biodiversité.

Zoom sur crépy-en-valois

Depuis 2010, dans le cadre de son Agenda 21, la ville de Crépy-en-Valois gère les eaux pluviales par la maîtrise des pollutions et la réduction des volumes d'eaux dirigés vers les réseaux d'assainissement. En parallèle, la ville a mis en place la gestion différenciée et supprimé l’utilisation de produits phytosanitaires y compris dans les cimetières.

Noues, fossés, tranchées drainantes, désimperméabilisation des sols, systèmes de revêtement poreux pour les voies… Voici les solutions techniques mises en place par la commune à l’occasion d’opérations de rénovations urbaines ou d’implantation de nouveaux projets. Le tout accompagné d’un zonage des eaux pluviales, intégré au Plan Local d'Urbanisme communal.

Sur ce territoire, la gestion des eaux de pluie est devenue une vrai opportunité : elle réconcilie la ville et la nature, rend la ville plus agréable et plus résiliente face aux aléas climatiques.

Découvrez la vidéo de restitution

Climatour #13 "Gérer la pluie : pour mieux s’adapter au changement climatique !"

Durée: 06:00

Afin de limiter les risques pollution et ruissellement, la commune de Crépy-en-Valois met en place depuis plusieurs années une gestion durable de ses eaux pluviales avec pour objectif le « zéro rejet » d’eau de pluie dans le réseau unitaire. Pour cela, la commune conçoit l’aménagement de ses espaces urbains en y intégrant des parkings engazonnées ou encore en dirigeant les eaux pluviales directement dans ses espaces verts, dans des noues ou dans des bassins d’infiltration.

Climatour 13

>> Pour aller plus loin, consultez notre rubrique "Biodiversité"

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire