Mis à jour le 14 novembre 2017

Le 22 septembre dernier le Cerdd et le Conseil Régional Hauts-de-France organisaient le 1er Labo sur le thème de l'appropriation citoyenne de REV3. Une centaine de personnes ont répondu présents et se sont prêtés au jeu de la co-production dans le magnifique Learning-Center de Liliad à l'Université de Lille 1.

ACCÉLÉRER LES TRANSITIONS EN HAUTS-DE-FRANCE

Sujet considéré comme « orphelin » bien que déjà approprié par le CESER en 2016, la question de l'appropriation citoyenne se devait d'être mieux cernée avant de réfléchir aux manières d'impliquer les citoyens au sens large dans la Troisième Révolution Industrielle. L'enjeu : accélérer ainsi les transitions écologiques en Hauts-de-France.

Pierre Giorgini, Recteur de l'Université Catholique de Lille et porteur du projet LIVE TREE visant le zéro carbone sur le campus en 2022 (!), nous a rappelé en quoi le flou des mots ne devait pas être un frein tant que les espaces d'échanges existent. La terminologie de la Troisième Révolution Industrielle peut être « piégeante » tant elle imprègne notre imaginaire de la notion industrielle alors que cette dynamique est selon lui beaucoup plus profonde. Pierre Giorgini a axé son intervention et ses recommandations sur l'apprentissage de la coopération ou plutôt de la co-élaboration.

Labo du Cerdd " Appropriation citoyenne de la Troisième Révolution Industrielle"

Durée: 03:00

Intervention de Pierre Giorgini Recteur de l'Université Catholique de Lille et porteur du projet LIVE TREE

Ginette Verbrughe, Présidente de la MRES, a pointé l'attente forte des habitants face à la dégradation de la qualité de vie et aux enjeux environnementaux ainsi que les nécessaires changements de postures

des décideurs. La MRES témoigne (confère le recueil des initiatives citoyennes liées à la TRI distribué en séance) du dynamisme citoyen au travers d'expériences comme les familles à énergies positives, les repair-café ou encore la dynamique zéro déchet.

Mickaël Hiraux, Maire de Fourmie a quant à lui exprimé son choix de s'appuyer sur Rev3 pour trouver un nouveau souffle dans ce territoire en proie aux difficultés nombreuses et profondes. Selon lui l'implication habitante est centrale. Celle-ci ne se décrète évidement pas, mais nécessite d'être accompagnée et de former. Mickaël Hiraux avait utilisé notamment le dispositif DDTour pour mettre dans une dynamique ses habitants en faveur de Rev3. Avec une grande humilité celui-ci nous a expliqué en quoi le changement de posture de l'élu est nécessaire pour réussir la transition écologique.

LA SUITE DU PROJET

L'ensemble de la matière de ce Labo du Cerdd sera bientôt disponible au-delà de ce petit aperçu dans une publication à venir, par ailleurs des ateliers par type de public ont permis d'approfondir des pistes d'actions concrètes. Celles-ci seront bien sûr exposées.

Les suites de ce Labo sont de trois ordres : une synthèse des travaux – une première présentation lors du prochain Forum Rev3 en décembre – un labo n°2 au printemps 2018 pour faire le point sur la suite des travaux.

Labo Cerdd "Troisième Révolution Industrielle - Rev3 - et appropriation citoyenne"

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire