Mis à jour le 2 juillet 2018

Le 15 mars, le 2e séminaire régional « Territoires en Transitions » du Cerdd a réuni plus de 150 personnes à Amiens. Retrouvez la synthèse de la plénière "Des ODD aux objectifs régionaux : quels repères pour quelles ambitions territoriales ?", ainsi que l'ensemble des supports des 6 ateliers !

Territoires en transitions en terre Amiénoise

La 2nde édition du séminaire régional « Territoires en Transitions », organisée pour la 1ère fois en Picardie avec l'appui d'Amiens-métropole, a cherché à relier objectifs internationaux et réalisations / ambitions locales. La programmation mettant à l'honneur les Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies pour 2030, le Cerdd s'est associé au Comité 21 pour faire de cet événement la 3e étape du Tour de France des ODD.

La journée a été rythmée en 3 grands temps :

  • plénière consacrée à l’articulation entre objectifs internationaux (ODD, Accord de Paris...), nationaux (Plan Climat...), régionaux (SRADDET, TRI…) et ambitions locales ;
  • ateliers pour partager les retours d’expériences opérationnels entre pairs ;
  • speed-meeting sur l’ingénierie financière des transitions pour identifier et s’informer sur les dispositifs d’appui à mobiliser.

Retrouvez la présentation des speed-meeting ingénierie financière : 

Liste Speed Meeting Ingenierie Financiere - Cerdd

plénière : ODD et SRADDET sous les projecteurs !

La plénière a permis de présenter aux participants l’Agenda 2030 des Nations-Unies et ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Cet agenda adopté par la communauté internationale en septembre 2015 dessine une trajectoire, un chemin de transition pour orienter et inspirer les stratégies et actions de l’ensemble des acteurs, en cohérence notamment avec l’Accord de Paris sur le Climat (COP21). Encore faut-il que les acteurs nationaux et infra-nationaux puissent se l’approprier !

Bettina Laville, Présidente du Comité 21, Martin Bortzmeyer, chef de la Délégation au Développement Durable au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et Elisabeth Hege, chercheure à l’IDDRI, ont apporté leur regards complémentaires sur l’enjeu de l’appropriation de ces objectifs de transition et la mobilisation de la France. Sébastien Alavoine, Directeur de la stratégie et de la prospective de la Région Hauts-de-France a pour sa part proposé un point sur l’élaboration en cours du SRADDET, et la manière dont ce schéma pourra intégrer la préoccupation de plusieurs ODD.

La plénière s’est poursuivie par le témoignage de trois territoires des Hauts-de-France : Patrick Desseaux (1er VP d’Amiens-Métropole), Agnès Potel (VP de la Communauté d’Agglomération du Saint-Quentinois) et Christiane Bouchard (VP de la Métropole Européenne de Lille) ont présenté les stratégies et projets de transition qu’ils portent pour leurs intercommunalités.

Enfin, un état des lieux des dynamiques territoriales de transitions a été présenté par le Cerdd (avec le concours de la DREAL Hauts-de-France et de l’ADEME Hauts-de-France pour la préparation des cartes).

Retrouvez la synthèse de la plénière + les cartes :

Synthèse Plénière Séminaire Cerdd

ateliers : outiller les porteurs de projet et renforcer les transitions

Deux séries de trois ateliers abordant les outils disponibles pour élaborer un PCAET, les ressources de l’Observatoire Climat Hauts-de-France, les dispositifs d’accompagnement pour progresser vers le « zéro phyto » dans les espaces verts… Les projets alimentaires territoriaux, l’intégration des nouveaux modèles économiques dans les projets de développement locaux, ou encore les initiatives citoyennes de transition... l’occasion de présenter des expériences !

Comment démarrer l’élaboration d’un PCAET ?

La Loi Transition Écologique pour la Croissance Verte (LTECV) d’août 2015 stipule que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de plus de 20 000 habitants doivent élaborer un Plan Climat Air Energie Territorial avant le 1er janvier 2019. L’urgence de décliner au niveau local les ambitions de l’Accord de Paris, tant en termes de réduction des émission de gaz à effet de serre (GES) que d’adaptation aux impacts du réchauffement climatique (ODD13), se traduit dans cette échéance désormais proche pour les territoires.

Nicolas Paris (DREAL Hauts-de-France) a proposé un point précis sur les aspects réglementaires, les procédures et les attendus définis par la Loi et le Décret, en particulier les éléments de diagnostic : consommation énergétique (ODD7), bilan GES (ODD13), émissions polluants atmosphérique (ODD3), estimation séquestration nette CO2, vulnérabilité…

Eliane Metreau de l’ADEME Hauts-de-France a ensuite présenté les ressources méthodologiques et techniques pour piloter les différentes phases des PCAET (guides, outils, formations...). Enfin, Elaine Briand a complété ce « tour des ressources » disponibles par une présentation des services du Cerdd pour s’informer (newsletters), s’inspirer (visites Climatour), sensibiliser et mobiliser (Ambassadeurs du DD), et partager entre pairs (Groupes de Travail régionaux).

> Retrouvez le support de présentation du CERDD de la DREAL et de l'ADEME

Comment accéder aux données énergie-climat de son territoire avec l'Observatoire Climat HDF ?

L'Observatoire Climat Hauts-de-France, porté par le Cerdd, a la charge de renseigner et diffuser les indicateurs permettant de mieux comprendre les enjeux climat-énergie et de se situer dans une dynamique de "réponse" face à leurs évolutions. Lancé en 2012 dans le cadre de la Dynamique Climat Nord-Pas de Calais, il travaille depuis 2017 à la production de données à l'échelle de la nouvelle région des Hauts-de-France.

Emmanuelle Latouche, directrice adjointe du Cerdd, et Julien Dumont, chargé de mission Observatoire Climat, ont présenté aux participants une vue aussi complète que possible des données et méthodes disponibles pour élaborer un diagnostic territorial climat-énergie, passant en revue les sources de données territoriales et leur exploitation, et précisant les éventuels besoins non couverts.

Parmi les thématiques abordées : les données « énergie », les données utiles aux bilans Gaz à Effet de Serre (GES) sectoriels, les vulnérabilités climatiques, les GES indirects, la séquestration de carbone... L'atelier interpellait ainsi directement les ODD 7 (Énergies propres et d'un coût abordable), 13 (Lutte contre les changements climatiques), 15 (Vie terrestre, forêts, sols, biodiversité), mais aussi 3 (Santé).

> Retrouvez le support de présentation de l'Observatoire Climat

Comment stimuler et soutenir les initiatives citoyennes de transition ?

La notion de transition est devenu un nouveau mot d’ordre, aussi bien pour les institutions (Loi de Transition Ecologique, Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire…) que pour des initiatives de la société civile (Transition Network initié par Rob Hopkins, Collectif Transition citoyenne…). Ces initiatives citoyennes de transition écologique sont souvent motivée par la recherche d’une plus grande qualité de vie, plus saine et écologique, et par la conscience et l’anticipation de risques globaux. Inspirées et stimulées par le succès de films (Demain, En quête de sens) et de nouveaux relais médiatiques, elles se développent la plupart du temps sans lien avec les démarches institutionnelles locales de développement durable. Ces actions contribuent potentiellement à nombre d’ODD, notamment les ODD3 (Santé et Bien-être), ODD11 (Villes et communautés durables), ODD12 (Consommation et production durable), ODD13 (Lutte contre les changements climatiques)…

Peut-on (et comment) rapprocher ces dynamiques ? Celles-ci peuvent-elles soutenir celles-là (et réciproquement) ? L’atelier proposait d’aborder ces questions à partir de deux retours d’expériences : Emmanuelle Picus, chargée de mission Territoires et développement durable à MEL a présenté l’appel à projet intitulé « Mets la transition dans ton quartier » - dispositif incitatif mis en place dans le cadre du Plan Climat de la MEL. Grégory Derville a partagé l’expérience du collectif citoyen « Beauvais en transition ».

> Retrouvez le support de présentation du CERDD et de la Métropole Européenne de Lille

Comment atteindre l’objectif « zéro phyto » dans la gestion des espaces verts ?

Depuis le 1er janvier 2017, en application de la Loi Labbé du 6 février 2014 et de la loi relative à la Transition énergétique et à la croissance verte (TECV) du 17 août 2015, l'utilisation des produits phytopharmaceutiques conventionnels dans les espaces verts, lieux de promenade (squares, parcs et places publiques, ..) ouverts ou accessibles au public ainsi que pour la voirie est interdite. Pour les gestionnaires d’espaces verts des collectivités, le passage au zéro pesticides chimiques est un défi qu’il est nécessaire d’accompagner.

L’atelier proposait de faire un point sur la réglementation en vigueur, ainsi que sur les enjeux et objectifs du passage au « zéro phyto » dans la gestion des espaces verts, qui interpelle directement les ODD 3 (Santé et bien-être), 6 (Eau et assainissement), 14 (vie aquatique) et 15 (vie terrestre).

Anaïs Fabvre, chargée de mission développement durable du CPIE Vallée de Somme, a présenté différents dispositifs d’accompagnement et ressources accessibles aux acteurs, notamment la Charte d’entretien des espaces publics, ainsi que le Rés’EAU, centre de ressources sur le zéro phyto et le jardinage naturel porté par l’URCPIE Picardie.

> Retrouvez le support de présentation du CERDD et du centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE)

Comment mettre en place un Système Alimentaire Territorial Durable ?

Notre alimentation, de nos choix individuels à l'organisation de la filière, concerne de nombreux enjeux : énergétiques, climatiques, environnementaux, sanitaires... Concourir à une alimentation durable, c'est un ensemble de défis à relever par des professionnels de l'agriculture, de l'agroalimentaire, mais aussi de la santé, du social... Une part du changement se joue dans les coopérations locales et l'ancrage territorial. Ainsi, les collectivités locales ont un rôle primordial dans l'animation des compétences locales pour une transition alimentaire. Cette transition alimentaire contribue en particulier aux ODD 2 (faim nutrition et agriculture durable), 3 (santé et bien-être), 12 (production et consommation durables), mais aussi aux ODD6 (eau), 13 (changement climatique), 14 et 15 (vie aquatique et vie terrestre).

Comment un territoire peut-il créer les conditions d'une transition alimentaire ? Quels sont les conditions pour réaliser un projet alimentaire territorial (PAT) ? L'atelier proposait de répondre à ces questions, en s’appuyant sur le témoignage de Jean-Luc Hallé, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération du Douaisis (CAD) en charge du développement rural, de la politique agricole et des espaces verts, et de Marie-Martine Poirot, Directrice du Pôle Développement Territorial.

En effet, la CAD anime et développe des projets de circuits courts alimentaires, de développement de la Bio, depuis plus de 10 ans... Aujourd'hui, le Projet Alimentaire Territorial (PAT) de la CAD est soutenu et labellisé par le Ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation.

> Retrouvez le support de présentation du CERDD et de la Communauté d’Agglomération du Douaisis

Comment mobiliser les nouveaux modèles économiques dans sa politique de développement local ?

Des dynamiques existent en Hauts-de-France, notamment avec Rev3, autour de la recherche de modèles de développement et économiques plus durables. C’est l’occasion d’explorer de nouveaux modèles d'affaires et de nouvelles façons de coopérer entre acteurs. Ainsi, des dizaines d'entreprises font évoluer leurs modèles économiques vers l’économie de la fonctionnalité, l’économie circulaire, l’économie collaborative... Pour stimuler ces innovations, les collectivités locales ont un rôle central à jouer ! et ainsi contribuer aux ODD9 (infrastructures résilientes et innovation), 11 (villes et établissements humains résilients et durables) et 12 (production et consommation durables).

Comment une collectivité locale peut s’emparer de la question des Nouveaux Modèles Économiques pour penser ses projets de développement ? Pour concevoir autrement une politique publique ? Et qu’est-ce que cela implique en termes de changements (organisation, posture…) ?

L’atelier a permis d’aborder ces questions à partir du retour d’expérience de la Ville de Grande-Synthe, présenté par Jean-Christophe Lipovac, Directeur de projet transition écologique et sociale, et d’une restitution par Isabelle Robert, Maître de conférences en économie à l’Université de Lille, des travaux de recherches issus du projet MODEVACT (Modèles de développement, externalités et ACV territoriale).

> Retrouvez le support de présentation du CERDD et de Grande-Synthe

Séminaire #TransitionsHDF 2018

>> Retrouvez les cartes des dynamiques territoriales de transition en région

Rédaction : Antoine GOXE, chargé de mission Territoires Durables Cerdd

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire