Mis à jour le 3 décembre 2019

Le 14 novembre dernier, vous étiez plus de 80 à participer à notre Labo organisé au TechShop Lille. Un après-midi rythmé par une table-ronde, des ateliers participatifs et plusieurs temps d’échanges qui ont permis de mettre en débat les liens entre numérique et transitions écologique et sociale. Avant une synthèse plus complète voici d’ores et déjà un premier retour en images et en tweets !

Faut-il freiner le numérique pour mieux accélérer la transition écologique et sociale ?

Accélérateur ou frein, sobriété ou croissance, positif ou négatif, fabrication ou utilisation, responsabilité du consommateur ou des entreprises… ?

Voici quelques uns des échanges clés de la table-ronde animée par Samuel ROUMEAU, Président de OuiShare avec Éric VIDALENC, Auteur de l'ouvrage Pour une écologie numérique, Samuel SAUVAGE, Président d’Halte à l'Obsolescence Programméeet Laura BERNI, Responsable RSE d’OVH :

  • Quelques chiffres : en 2019, l’univers numérique est constitué de 34 milliards d’équipements et sa contribution à l’empreinte de l’humanité est loin d’être négligeable avec 4,2 % de la consommation d’énergie primaire ou encore 3,8% des émissions de gaz à effet de serre (GES) (source Green it)
  • Une question à se poser au préalable : se demander là où l’on veut du numérique et là où l’on n'en veut pas ! Une « évidence » ? Pas tant que ça lorsque l’on regarde l’immensité des usages proposés (et à venir), mais essentielle si l’on veut réellement limiter le gaspillage des ressources et nos consommations d’énergie notamment. La question de l'usage et de l'utilité de certaines technologies est donc au cœur de la problématique.
  • Freiner ou accélérer, ce qui importe c’est plutôt la direction. Et pour prendre la bonne direction : nécessité de créer des espaces pour traiter cette question de démocratie technique : délibérer sur ces choix techniques possibles et envisager des lieux de régulation.
  • Il n'y aura pas de numérique responsable sans allongement de la durée de vie des équipements. C’est bien lors de la phase de fabrication que les impacts sont les plus importants !
  • Le numérique n’est pas un secteur à part et est pleinement lié aux dérives de notre modèle économique « industriel » et « financiarisé ». Ses 3 formes d’obsolescence en sont symptomatiques : matériel (durée de vie moyenne d’un téléphone est de 22 mois), logicielle (mises à jour régulières) et esthétique (phénomène de mode).

Un grand merci à nos intervenants !

Héléna SALAZAR, Facilitatrice graphique à Bien fait pour ta Com' a également amené son regard décalé sur les échanges et illustré en direct la table ronde :

2019-11-14_CERDD_HSalazar_BFPTC_Sobriete-numerique_7

2019-11-14_CERDD_HSalazar_BFPTC_Sobriete-numerique_5

Des initiatives inspirantes pour explorer la sobriété numérique, imaginer de nouvelles idées d’action… et perspectives !

Suite à la table-ronde 5 témoins sont venus partager leurs projets sous forme de pitch court pour lancer des ateliers de travail en groupes autour de leurs sujets. Merci à  :

  • Sébastien PLIHON, La Compagnie des Tiers Lieux (Tiers-lieux / Communs),
  • Simon MARÉCHAL, Emmaüs Connect (Inclusion numérique / Innovation sociale),
  • Valentin AUZANNEAU, Cliss XXI (Informatique libre, sociale et solidaire),
  • Sylvia SOREL, Ordiykit (Low Tech / Do it yourself (DIY) / Éducation / Économie circulaire)
  • Marie HENNERON, Ville de Fourmies (Territoire connecté en milieu rural).

A partir de ces témoignages, chacun a été invité à partager ses pratiques en essayant de repérer les ressorts de ces démarches que l’on pourrait chercher à essaimer mais aussi les points de vigilances, les manques et les écueils à éviter.

Au final l’exercice aura permis de faire émerger quelques pistes de solutions et besoins pour aller plus loin sur le sujet et ainsi intégrer davantage la sobriété numérique dans les projets des territoires de la région ! Désormais, le Cerdd va s’attacher à capitaliser les enseignements de ce labo afin de produire une synthèse multimédias (articles, vidéos-interviews, éléments visuels et graphiques…) qui sera diffusée sur notre site internet pour le printemps 2020.

>> Retrouvez notre album photo sur Facebook

Capture d’écran 2019-12-02 à 17.15.49

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire