Mis à jour le 3 octobre 2017

Le comité de promotion, service de la chambre d'agriculture du Nord-Pas de Calais, s’appuie sur ses ressources et ses compétences pour dynamiser le développement des filières régionales. Sa connaissance des acteurs et des métiers de l'agriculture, de l'agroalimentaire et du commerce en fait une plaque tournante entre professionnels du secteur.

© Comité de promotion voyage de presse© Comité de promotion

L'essentiel de l'activité du comité de promotion de la chambre d'agriculture se situe dans la sphère du "B to B" (abréviation anglophone de "business to business"). Autrement dit : les relations professionnelles entre agriculteurs, transformateurs, distributeurs et opérateurs de la restauration, auxquels s'ajoutent les représentants des différents pouvoirs publics. "Il s'agit de favoriser le travail commun entre les parties et de le traduire en débouchés commerciaux dans tous les circuits de vente", résume Corinne Tellier, responsable de ce service consulaire basé à Arras. En 2016, plus de cinq cents entreprises et exploitations des deux départements, et plus de six cents acheteurs, ont été touchés par les actions du comité. L'équipe de dix salariés a organisé ou participé à une petite vingtaine de salons, au côté de professionnels de la région. Et la presse donne un large écho à ces événements.

Se fournir au pays

L'une des illustrations les plus explicites de cette démarche est Approlocal.fr, site de vente en ligne de produits agricoles à des entreprises ou services de restauration, classique ou collective. Beaucoup de collèges du Nord y recourent ; mais aussi plusieurs du Pas-de-Calais et des lycées. "L'outil rapproche deux mondes qui ne se connaissaient pas et permet d'établir un échange sur mesure, explique Corinne Tellier. L'agriculteur présente ses produits, ses tarifs, sa zone de livraison". La transaction financière s'effectue hors du site mais les agriculteurs peuvent y trouver des formulaires de bons de commande, bons de livraison et factures. De février 2016, date de son lancement, à décembre 2016, Approlocal.fr a généré un chiffre d'affaires de 108 000 € ; au cours des six premiers mois de 2017, la barre était déjà supérieure à 200 000 €. "Le passage par internet ne déshumanise pas la relation, souligne Corinne Tellier. Il suscite d'autres échanges, par téléphone ou de visu, lors des livraisons. En plus, nous organisons des rencontres, comme "le club des chefs", des visites d'exploitations et les salons offre/demande dans les territoires".

Recettes gourmandes et épiceries fines

A côté de cette plate-forme commerciale, le comité de promotion propose un "site-catalogue" : Offrealimentaire-npdc.com. On y trouve les produits locaux présentés par 241 fournisseurs. Le site relaie également les appels d'offres publics de denrées alimentaires, en alertant les producteurs potentiellement concernés. Par ailleurs, le comité de promotion tient à la disposition des acteurs de la restauration collective un classeur de 258 fiches-recettes à base de produits d'ici ; près de 3 000 classeurs ont déjà été diffusés. Enfin, le service de la chambre d'agriculture, en lien avec la CCI et la chambre des métiers, anime un réseau de 56 magasins de produits régionaux, à retrouver sur le site http://boutiques-npdc.fr.

Rencontre auchan et comité de promotion© Comité de Promotion

Recherche nouveaux fournisseurs

Principalement tourné vers les agriculteurs et les PME agroalimentaires, le comité de promotion n'en est pas moins reconnu dans le monde de la distribution. En témoigne sa relation ancienne avec le groupe Auchan ; elle se décline notamment dans une rencontre, organisée tous les deux ans, entre producteurs, PME de l'agro-alimentaire et cadres de l'enseigne. Le reste du temps, le service de Corinne Tellier fait du "sourcing" : il répond aux demandes de produits, souvent très précises, venant des centrales d'achat de différents groupes. Les producteurs régionaux sont-ils réactifs pour saisir ces opportunités ? "Cela dépend des prix proposés, répond la responsable du comité de promotion dans un sourire. Mais globalement, il y a beaucoup de candidats parmi nos agriculteurs pour s'inscrire dans toutes les formes de distribution que nous connaissons aujourd'hui : grandes et moyennes surfaces, enseignes spécialisées dans le frais, circuits courts. Et le service Diversification de la Chambre d'agriculture les forme à de nouveaux systèmes, comme les "drive fermiers" ou les distributeurs automatiques".

Food Creativ© Comité de Promotion

Connaissance, veille et anticipation

D'autres occasions de rencontre "B to B" ponctuent l'année : la participation sous forme de stand commun au SIAL (salon international de l'alimentation à Villepinte), à Natexpo (produits biologiques) ou au SIRHA (salon de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation à Lyon). C'est aussi le cas de la manifestation "Foodcreativ", concours de l'innovation agro-alimentaire des Hauts-de-France, arbitré par un jury mixte composé de journalistes, de distributeurs et d'entrepreneurs. A noter encore le premier "forum des opportunités" organisé à Arras en janvier 2017 : il a réuni une trentaine de fabricants et négociants d'aliments et 200 agriculteurs, potentiels apporteurs de matières premières. Une longue série d'actions donc, qui s'adressent à tous les acteurs intéressés, sans exception. Leur mise en œuvre requiert "une connaissance fine des filières, un bon carnet d'adresses, une veille permanente sur l'évolution du marché et une capacité d'anticipation forte", énumère Corinne Tellier.

Saveurs en'Or : une success story

Le comité de promotion n'omet pas de sensibiliser les consommateurs bien sûr ; c'est le volet "B to C" de son activité ("business to consumers"). "Promouvoir la gastronomie régionale, susciter l'acte d'achat de produits locaux et de saison, c'est encore soutenir les agriculteurs d'ici", observe sa responsable. De la documentation écrite (magazine "Parlons Saisons", livrets de recettes, affiches), des plates-formes numériques (site internet et page Facebook) et une exposition itinérante sont mobilisés dans ce sens. Des outils pédagogiques ont également été développés pour sensibiliser les enfants aux produits locaux, et un concours des écoles est organisé chaque année sur ce thème. Des événements sont aussi au menu et un site est dédié aux emplettes du grand public : Ouacheterlocal.fr. Au croisement du B to B et du B to C, se trouve l'épopée "Saveurs en'Or". Cette marque créée en 2004 par la chambre d'agriculture autour de 80 spécialités régionales a grossi jusqu'à compter aujourd'hui un bon millier de produits, provenant de 306 entreprises. Son logo garantissant l'utilisation maximale d'ingrédients issus de la région est devenu un point de repère dans tous les magasins du Nord-Pas de Calais. "Saveurs en'Or" vole désormais de ses propres ailes, sous forme d'une association animée par les représentants d'une dizaine de filières agricoles. Ce qu'on appelle une success story.

Fiche d'identité

Comité de promotion de la Chambre d'agriculture Nord - Pas de Calais, 56 avenue Roger Salengro 62051 Saint-Laurent-Blangy Cedex

  • Création : 1971
  • Territoire : Nord - Pas de Calais (et Picardie pour certaines actions)
  • Nombre de permanents : 10 (9 ETP)
  • Budget : 1,8 M€
  • Vocation : promotion de la gastronomie régionale et mise en relation de professionnels au sein des filières.
  • Cibles : agriculteurs, professionnels de l'alimentaire, distributeurs, consommateurs, grand public.
  • Actions évoquées dans la fiche : mise en relation de professionnels.
  • Partenaires : collectivités et organismes consulaires, territoires, acteurs de la restauration collective, interprofessions et associations de producteurs, entreprises agro-alimentaires, grandes et moyennes surfaces.

Contact
Responsable du service comité de promotion : Corinne Tellier - T : 03 21 60 57 86
Courriel : comite@agriculture-npdc.fr
Site : www.leshautsdelices.fr

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire