Mis à jour le 22 octobre 2020

Selon l’UFC-Que-Choisir, 86% des poissons vendus en grande surface seraient issus d'une pêche "non durable" (2018). A termes, c’est tout l’écosystème marin et la filière pêche qui sont menacés. Face à ce constat, Mr.Goodfish entend bien agir pour la pêche durable et guider le consommateur et les professionnels vers une consommation responsable des produits de la mer.

Mr Good fish
© Mr.GoodFish

Analyse de l'initiative

« Bien choisir son poisson, c’est bon pour la mer, c’est bon pour vous »

Mr Good Fish est né d’un programme européen visant à sensibiliser les professionnels et le grand public à la consommation durable des produits de la mer. Ce projet a été initié par trois grands aquariums européens en Italie (Acquario di Genova), en Espagne (Aquarium Finisterrae) et en France à Boulogne-sur-Mer (Nausicaá – Centre National de la Mer). Plus grand aquarium d’Europe depuis 2018, Nausicaa est aussi un centre de découverte de l’environnement marin et de l’océan, ainsi qu’un haut lieu de médiation scientifique pour le grand public (en savoir plus sur le Blue Living Lab de Nausicaa). A travers ce programme, ces trois aquariums, membres du Réseau Océan Mondial, veulent ainsi “faire connaître les politiques durables et impliquer les gens dans leurs habitudes de consommation, faire connaître les politiques durables et impliquer les gens dans leurs habitudes de consommation”.

Comment Mr.Goodfish fonctionne-t-il ? Sur son site et sur l’application, est proposé tous les trois mois une sélection de poissons selon quatre critères  : selon l’état de la ressource (des stocks en bon état et permettant une exploitation durable, des poissons qui subissent peu de pression de pêche…), selon la taille (taille de première maturité sexuelle minimum), selon la saison (en dehors du ou des pics de reproduction de l’espèce), et selon le statut de l’espèce. Pour chaque poisson présenté sur le site ou sur l’application, une description de l’espèce, de son habitat, de son alimentation, et des zones de pêches sont précisés. 

« Si chaque français consommait une espèce conseillée par Mr.Goodfish simplement une fois par an, ce sont 18 000 tonnes d’espèces menacées qui pourraient être sauvegardées.»

Mr Good Fish 2
© Mr.GoodFish

Mr.Goodfish s’appuie sur l’Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (l’IFREMER) pour déterminer la liste des poissons, ainsi que sur des comités composés d’acteurs régionaux (pécheurs, restaurateurs, scientifiques, grande distribution, associations de consommateurs…). 

Mr.Goodfish travaille également en collaboration avec les professionnels (adhésion et engagement des restaurants et des poissonniers), à destination aussi des consommateurs et de la jeunesse : des activités auprès des écoles sont proposées par les aquariums partenaires.

Sur le site, comme sur l’application, est enfin proposée une cartographie de tous les partenaires, pour trouver un restaurant ou un commerce pour acheter et soutenir les acteurs de la restauration qui s’engagent auprès de Mr.Goodfish.

Mr Good Fish carto
© Mr.GoodFish

Depuis 2010, plus de 150 mareyeurs/grossistes sont désormais partenaires, tout comme les entrepôts Métro Cash&Carry, la Grande distribution (Intermarché, Auchan), de nombreuses écoles en Hauts-de-France ainsi qu’une équipe dédiée au projet à Nausicaa.

A déguster (durablement) sans plus attendre !

Fiche identité

Lieu/Échelle de l’action : National

Identification du porteur de projet : Mr.Goodfish, https://www.mrgoodfish.com/, contact : mrgoodfish@nausicaa.fr. Voir aussi : Centre National de la Mer, Nausicaa, Boulevard Sainte-Beuve, 62200 Boulogne-sur-Mer, https://www.nausicaa.fr/

Date de l’opération : Depuis 2010

Partenaires : l’Aquarium d’Acquario di Genova en Italie, l’Aquarium Finisterrae en Espagne, Nausicaá – Centre National de la Mer, à Boulogne sur Mer en France, l’IFREMER,

Bénéficiaires/cibles de l’action : professionnels de la mer, de la restauration, de la vente, particuliers, élèves.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire