Depuis 2016, la séquestration de carbone dans les sols et les forêts doit être prise en compte dans l’élaboration des PCAET. Cependant, du fait de moyens souvent limités et de manque d’expertise sur le sujet, les EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunaux) se retrouvent parfois démunis face à cette thématique. RDV le 07 mars 2019 de 11h à 12h.

Le 07/03/2019

L’ADEME a donc développé un outil simple permettant de réaliser un premier diagnostic sur la séquestration carbone des sols et forêts dans les EPCI. Il permet également d’évaluer le potentiel de la maîtrise de l’artificialisation des sols ou de certaines pratiques agricoles dites « stockantes » sur un territoire.

L’outil ALDO a pour but de fournir un document d’appui aux EPCI pour l’élaboration de leur PCAET, et de sensibiliser les acteurs aux enjeux liés aux sols et à la préservation des forêts sur leur territoire. Réservoirs naturels de carbone, les sols et forêts ont en effet de forts potentiels de stockage de carbone et apparaissent aujourd’hui comme des éléments clés pour améliorer les bilans de GES des territoires. L’objectif de cette webconférence est de présenter brièvement l’outil et les enjeux associés avant de laisser la place à un retour d’expérience concret.

A qui s’adresse cette web-conférence ?

Cette webconférence s’adresse aux bureaux d’études qui accompagnent l’élaboration des plans climat-air-énergie territorial (PCAET), en particulier intéressés par la valorisation de l’agriculture et la forêt dans le cadre des objectifs de lutte contre le changement climatique.

Animateurs :

Thomas EGLIN, Ingénieur – ADEME
Miriam BUITRAGO, Ingénieure – ADEME

Tous deux travaillant au service Forêts, Alimentation, Bio-économie de l’ADEME.

Avec le témoignage de :

Paul-Emile NOIROT COSSON, consultant en stratégie environnement – I CARE & CONSULT
Léo GENIN, manager associé – I CARE & CONSULT

Inscription en ligne

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire