Mis à jour le 9 novembre 2020

Amiens Métropole s’apprête à changer de dimension en matière de transport public, avec deux objectifs principaux : réduire l’empreinte écologique de la métropole de 180 000 habitants et redonner l’envie aux usagers d’utiliser les transports en créant des lignes de BHNS, plus fréquentes et plus régulières. A termes, ces lignes devraient en effet générer plus de 70% du trafic global de l’agglomération.

Nemo-fait-son-chemin_format_610x450
© Amiens métropole

Un vrai besoin de rénover le réseau de bus

En 2014 fut initié un ambitieux projet visant à transformer profondément les habitudes de déplacements des habitants et des visiteurs de la métropole amiénoise. Un investissement de 122 millions d’euros offrant une réponse particulièrement complète pour inciter à l’usage du bus et des mobilités douces. Depuis mai 2019, c’est donc un tout nouveau réseau qui est mis en service, dépoussiérant l’image du bus par la qualité de ses aménagements urbains et le confort de ses bus 100% électriques.

Conciliant attractivité, écologie, efficacité et simplicité, le réseau Ametis s’articule autour de quatre lignes de bus à haut niveau de service. Trois d’entre-elles accueillent les fameux Nemo (en hommage à Jules Verne), 43 bus de 18 mètres articulés et 100 % électriques : les lignes rouge, verte et bleue. Toutes sont connectées à des parkings relais et bénéficient de parcours optimisés, avec 50% en site propre – c’est-à-dire de voies leur étant réservées. Grâce à des feux intelligents, ces bus prennent la priorité aux intersections.

traces-BHNS
© Amiens Métropole

UNE TRANSFORMATION DES ESPACES PUBLICS

Qui dit nouvelles lignes structurantes dit nouveau réseau de proximité. Établi en concertation avec la population, ce dernier mise sur une plus grande clarté et des dessertes au plus près des besoins quotidiens. Le tout sous le signe de la verdure et du partage des espaces publics !

Le sens de cette transformation a été de rééquilibrer le partage de l’espace public en donnant plus de place au bus et aux mobilités douces. Plus de 10 km de voies dédiées aux bus et 11,4 km de voies cyclables nouvelles ont ainsi été créées. Plus de 5000 végétaux dont 2000 arbres et 5000m² de prairie fleurie ont été plantés dans le cadre du projet et viennent renforcer l’image verte d’Amiens ainsi que son label 4 fleurs.

Le confort en station sera nettement amélioré grâce à la mise en place de 200 nouveaux abris s’illuminant à la couleur de la ligne de bus en approche et bénéficiant d’une borne d’information indiquant le temps d’attente réel. Sur 10 stations sont implantés des bornes tactiles permettant une information plus complète.

Le projet "Dessine moi ma ville" transforme Amiens : le film

Durée: 06:00

La transition énergétique du parc de bus

En se dotant d’un système de bus articulés 100% électriques représentant plus d’1/3 de sa flotte, Amiens Métropole se positionne en chef de file de la transition énergétique des flottes de bus en Europe.

Le modèle choisi par Amiens Métropole est le bus ie tram développé par Irizar. Il fonctionne avec un moteur électrique alimenté par des batteries au lithium installées sur le toit du véhicule. Les véhicules ont une autonomie de 45 km sans recharge mais les batteries seront chargées à chaque terminus pendant 5 minutes avant le départ des bus (recharge rapide). Ce temps de charge, inclus dans l’exploitation, ne ralentira pas le réseau.

Pendant le rechargement, les passagers pourront monter et descendre du bus. Ces recharges permettront ainsi de préserver l’autonomie nécessaire au fonctionnement des batteries toute la journée, tout en conservant un poids de batteries raisonnable (permettant d’assurer une capacité de 146 passagers, similaire aux véhicules diesel). En complément de ces recharges en bout de ligne, les batteries seront complètement rechargées la nuit au nouveau dépôt.

Quant aux véhicules, ils bénéficient d’un design avantageux et offrent une vitrine sur la ville grâce à 25% de surface vitrée supplémentaire par rapport à un bus classique. La luminosité est aussi renforcée par un modèle de siège et un soufflet d’articulation translucides. 12 ports USB permettent de recharger les portables, et 4 écrans de 29 pouces diffusent de l’information en temps réel.

>> Article d'Amiens Métropole associé <<

Un nouveau dépôt de bus

Pour accompagner l’arrivée de ces nouveaux bus, un nouveau centre d’exploitation et de maintenance a en effet été construit aux portes de la ville. Tous les services d’Ametis sont désormais concentrés dans ce bâtiment à haute qualité environnementale taillé pour les Nemo, qui viennent notamment y faire le plein en électricité la nuit et un lavage quotidien avec une eau recyclée à 80 %.

Il-y-a-le-bus-le-velo-et-les-arbres-1_format_610x450
© Amiens Métropole

DES BUS… ET DES ARBRES

Tout au long des voiries aménagées pour le but ont été planté plus de 2600 arbres, avec des essences variées, au bord de l’eau, de la route ou du périphérique. Les cyclistes ne sont pas non plus oubliés : 11,5 km de pistes cyclables ont également été créées, dont 4 voies vertes. Un plan de mobilité douce d’envergure !

Fiche identité

Lieu/Échelle de l’action : Amiens
Identification du porteur de projet : Amiens Métropole
Site internet : https://www.amiens.fr/Vivre-a-Amiens/Mobilite/Le-BHNS
Date de l’opération : 2019
Bénéficiaires/cibles de l’action : habitants d’Amiens

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire