Mis à jour le 5 avril 2017

Patience, c’en est bientôt fini de la déchetterie temporaire de Bailleul ! Depuis la fermeture en mai 2013 de leur ancienne déchetterie, trop vétuste, les habitants déposent leurs déchets dans une installation temporaire située rue Lembrez. Jusqu’à l’arrivée du nouvel équipement.

Analyse de l'action

Une déchetterie temporaire est une solution minimale pour les déchets non dangereux mais nécessaire en attendant la fin des travaux. Peu pratique pour les Bailleulois car seuls six types de déchets non-dangereux peuvent y être déposés contre une dizaine dans une structure fixe, elle est aussi onéreuse pour le gestionnaire du site, le SMICTOM des Flandres. Les premiers doivent se rendre dans les autres déchetteries du SMICTOM pour se débarrasser des autres types de rebuts et le syndicat mixte augmenter la cadence des camions pour retirer les bennes pleines et les remplacer.

Le nouvel équipement est reconstruit sur une parcelle attenante à la ZAC Sud de la route Blanche Maison et son emprise avoisine les 6 700 m2. Réservé aux encombrants des particuliers, il répond aux dernières normes ministérielles de mars 2012 sur les déchetteries durables et de qualité.

Les aménagements effectués permettent désormais la gestion de tous les déchets ménagers, non dangereux et dangereux. Sœur jumelle de celle de Laventie, la déchetterie bailleuloise dispose de douze bennes dont deux de 12m2 pour les gravats, de trois bornes d’apport volontaire, de plusieurs bâtiments - un pour le personnel, un local technique et deux pour les déchets dits D3E  (électroniques, électriques, électro-ménagers). Les voies d’entrée et de sortie sont communes aux poids lourds et aux véhicules légers.

Les déchets dangereux sont réceptionnés lors de jours d’accueil spécifiques et un local dédié à la décontamination du personnel habilité à travailler en présence d’amiante conforte l’équipement. Cela représente un bénéfice environnemental car ces déchets n’étaient pas acceptés sur l’ancien site fixe. L’équipement contribue également à diminuer la quantité des ordures ménagères à traiter et augmenter le taux de valorisation.

Fiche d’identité de l’initiative

Titre de l’opération : Reconstruction de la déchetterie de Bailleul

Lieu/Echelle de l’action : Intercommunalité

Porteur de projet : Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des ordures ménagères, SMICTOM des Flandres

Contact : SMICTOM des Flandres, Place du Général de Gaulle, BP 70189, 59 524 HAZEBROUCK CEDEX, M. Philippe Brouteele Anthony Berteloot, coordonnateur déchèteries, smictomdesflandres@orange.fr, Tél SMICTOM :

Montant de l’opération : 1 066 847 €

Indicateurs de moyens et de résultats : 3010 tonnes valorisées sur 3760 tonnes entrantes

Financement FRAMEE : 240 000 €, soit 22,50 %

Date de l’opération : Juillet 2016

Bénéficiaires/cibles de l’action : habitants de Bailleul

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire