Mis à jour le 28 juillet 2020

Avec une collaboration transfrontalière entre la France et la Belgique, DEMO (Durabilité et Écologie dans le secteur de la Musique et ses Opérateurs) est un projet de développement durable appliqué au champ des musiques actuelles avec 11 partenaires.

Analyse de l'initiative

Qui a dit que développement durable et musique ne faisaient pas bon ménage ? Le milieu de la culture investit de plus en plus les questions de transition écologique et se mobilise pour apporter leur pierre à l’édifice.

En témoigne le projet DEMO, soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional, le programme Interreg V France-Flandres-Wallonie, en partenariat avec le Grand Mix à Tourcoing qui pilote le projet, les 4 Ecluses à Dunkerque, Extracité à Lille, mais aussi le Dour Festival en Belgique, ou encore le Centre culturel René Magritte à Lessines (Belgique). Un projet qui s’articule autour des quatre piliers du Développement Durable : environnement, social, économie et culture.

DEMO
© DEMO

Les objectifs sont ainsi de créer un cadre de référence commun, d’encourager les bonnes pratiques et d’aider à la structuration de la filière autour du développement durable, et de créer une synergie transfrontalière.

Au départ l’idée a été de créer un référentiel commun, puis de diffuser la démarche à l’ensemble du secteur. Afin de consolider leur engagement, les acteurs de DEMO ont créé une charte, lors d’un atelier participatif, animé par le cabinet Ecores

DEMO2
© DEMO

Avec un budget de plus de 3,6 millions d’euros, ces acteurs ont pu, d’avril 2016 à mars 2020, diagnostiquer les besoins, expérimenter, mettre en places des actions, ateliers et évènements. Plus de 400 000 personnes ont été touché par cette opération, que ce soit les partenaires, les usagers, les bénévoles et les professionnels du secteur.

Zoom sur quelques initiatives mises en place avec DEMO : 

  • aux 4Ecluses à Dunkerque, des veillées et concerts “zéro électricité” ont été organisés, tout comme la réalisation d’un chantier-école autour des espaces naturels en collaboration avec une classe du lycée agricole de Leffrinckoucke ;
  • la participation et implication des étudiants du master  “Creative Business & Social Innovation” de l’EDHEC pour le développement touristique des festivals, encadrés par Extracités ;
  • développer l’écotourisme avec le Festival de Dour ;
  • le recyclage des supports de communication (affiches, bannières, bâches promotionnelles...) ;
  • le calcul de l’empreinte carbone par le Grand Mix, grâce à l’outil EcoTooKit ;
  • Le Cabaret vert, le Dour Festival et 4AD ont choisi de planter une soixantaine d’arbres (essences locales et boisement régional), première graine d’un projet d’agroforesterie qui vise à favoriser la biodiversité, limiter l’érosion ou encore préserver les nappes phréatiques.
  • des débats sur les nouveaux modèles de production alimentaire ont été organisés

Une réflexion a aussi été menée sur l’accessibilité, que ce soit pour les personnes en situation de handicap ou les personnes à faibles revenus. Un point d’honneur a aussi été fait pour l’achat responsable de produits : à Lessines, le Centre culturel René Magritte et l’ADL (Actions de Développement Local) ont lancé une plateforme d’achats de produits locaux, le “Panier de Magritte”, pour soutenir les producteurs. 

Capture d’écran 2020-07-28 à 10.19.05
© 4ecluses

Fiche identité 

Lieu/Échelle de l’action : Région Hauts-de-France et Wallonie (projet transfrontalier)

Partenaires : Union Européenne, Interreg V France-Flandres-Wallonie, Région Hauts-de-France, la MEL, la Wallonie, Rev3, le Grand Mix, les 4Ecluses, Extracitiés

Date de début : 2016 - Date de fin  : 31/03/2020 (prolongation pour certains partenaires jusqu'au 31/03/2021)

Budget total : 3.658.460,50 € (dont 1.828.238,25 € de part Feder)

Bénéficiaires/cibles de l’action : acteurs du secteur de la culture et de la musique

Plus d'informations : https://demo-europe.eu ; www.interreg-fwvl.eu

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire