Mis à jour le 23 janvier 2018

Une exploitation agricole vend sa production directe – cultures, lait, volailles -  et en récupère des produits dérivés – effluents d’élevage, déchets verts… La société civile d'exploitation agricole (SCEA) Vanberten à Morbecque a choisi de valoriser ces résidus en implantant une unité de méthanisation qui permet de produire de la chaleur et de l’électricité renouvelable.

Analyse de l'action

Installée sur une surface agricole utile de 350 ha, l’exploitation des Frères Vanberten à Morbecque (département du Nord) gère trois grands ateliers de production : un élevage de 120 vaches laitières, un élevage de poulet de chair et la production de grandes cultures.

L’heure étant aujourd’hui à la valorisation des résidus agricoles, la SCEA a décidé d’implanter sur son emprise agricole une unité de méthanisation agricole de 250 kW électrique en voie liquide permettant le recyclage des effluents d’élevage, des résidus de culture et des déchets du territoire de l’exploitation et d’une autre, voisine, pour produire chaleur et électricité renouvelable. Autre avantage d’un tel process de méthanisation, il favorise l’autonomie de la SCEA en matière d’intrants azotés.

La quantité annuelle de biométhane est estimée à 462 207 m3, soit un potentiel d’énergie primaire de 4 622 MWh. La part d’effluents d’élevage est de 6 208 tonnes, soit 59 %, et la part de gisement agricole de 81 %.

L’installation choisie par la SCEA Vanberten se compose d’une pré-fosse de 225 m3 pour réceptionner les matières liquides (lisiers, eaux de salle de traite), d’un stockage des matières solides (fumiers), de fosses de digestion, d’un stockage du digestat et d’un local technique. Le moteur de cogénération fonctionne à 100% au biogaz en continu sur toute l’année (24h/24 et 7j/7) et produit 2000 MWh électrique/an.

La production de chaleur annuelle s’élève à 1 848 MWh thermique sous forme d’eau chaude et est valorisée pour le process de méthanisation, pour la mise en chauffe des bâtiments d’élevage, de l’habitation, d’une maison de retraite et d’une école situées à 260 mètres de l’installation. Le taux d’efficacité énergétique pour le projet est de 60,5 %.

Dernier point. Le bilan azoté de l’ensemble des matières premières entrantes dans le digesteur est de 40 158 unités d’azote épandables sur une surface de 340 ha.

Bienvenue dans le monde de l’agriculture circulaire où les déchets des uns font les engrais des autres !

Fiche d’identité 

Titre de l’opération : Création d’une unité de méthanisation sur la commune de Morbecque avec valorisation de la chaleur dans des bâtiments tertiaires et des bâtiments d’élevage

Lieu/Echelle de l’action : exploitations agricoles du territoire

Porteur de projet : SCEA Vanberten

Contact : Patrice et Michel Vanberten, 21 rue des Flandres 59 190 Morbecque

Tel : 03 28 41 99 45

Partenaires : ADEME, Région Hauts-de-France, EDF

Montant de l’opération : 1 945 940 €

Indicateurs de moyens et de résultats : taux de valorisation du biogaz de 60,5 % et réduction de 470 Tep par an

Financement ADEME : 323 698 €, soit 16,63 % du coût de l’opération

Date de l’opération : Mai 2016

Période de réalisation : Juin 2017

Durée de l’opération : 13 mois

Bénéficiaires/cibles de l’action : exploitation agricole et acteurs du territoire

En savoir plus : http://www.ademe.fr/methanisation

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire