Mis à jour le 21 juillet 2020

Les bons outils au bon moment. Pour former rapidement la génération d’artisans et d’ouvriers du bâtiment qui, d’ici 2050, contribuera à prendre ce tournant radical grâce à la réhabilitation massive de l’habitat ancien soutenue par le Plan « 100 000 logements » de la Région Nord-Pas de Calais, restait à inventer les outils.

L’un d’eux prend la forme d’un plateau technique pour apprendre grandeur nature les subtilités de l’étanchéité à l’air. Sept lycées et centres de formation des apprentis de la région viennent d’en recevoir les premiers exemplaires, neuf autres devraient suivre rapidement. Imaginé et conçu par le Conseil régional Nord-Pas de Calais et l’ADEME, « cet outil agit comme un catalyseur du changement » explique Catherine Jacquemart, chef de projet au Conseil régional.

CONTEXTE et descriptif de l'action

Le bâtiment représentant 20 % des émissions de gaz à effet de serre en 2011 en Nord-Pas de Calais, on comprend l’intérêt d’un changement de paradigme dans la construction et la réhabilitation des logements comme des bâtiments tertiaires et ce d’autant plus que ces activités constituent des sources d’emplois et de richesses non délocalisables. Ainsi, la réhabilitation énergétique et environnementale du parc ancien va considérablement accroître la demande en travaux alors que l’offre professionnelle n’est pas encore en mesure d’y répondre avec des garanties de qualité suffisantes.

C’est pourquoi, depuis plusieurs années, la Région Nord-Pas de Calais et l’ADEME, en lien avec leurs partenaires, ont mis en œuvre plusieurs types d’actions afin d’œuvrer à ce changement de cap et à la montée en compétence de toute la filière du bâtiment.

Après l’accompagnement des branches professionnelles (Villavenir, Ekwation, etc), l’animation territoriale (dans le Douaisis ou le Dunkerquois par exemple), se présentait le vaste champ de la formation, aussi bien initiale que professionnelle continue et des outils pédagogiques associés.

ANALYSE DE LA DÉMARCHE

Une formation pour chacun

En direction des demandeurs d’emploi, le programme régional de formation a ainsi été enrichi d’offres autour de la performance énergétique et environnementale.

En direction des salariés du bâtiment en activité, un programme de formation intégrée au travail (FIT) a également été développé et mis en œuvre sur plusieurs chantiers en partenariat avec l’Opca (Organisme paritaire collecteur agréé) du bâtiment, Constructys. Le principe est simple, il s’agit d’organiser des allers-retours entre le chantier et un plateau de formation mobile, installé à proximité, pour apprendre ou se perfectionner sur les gestes et techniques de l’étanchéité à l’air avant de les mettre immédiatement en œuvre sur le chantier. Ce même principe a inspiré l’action du Conseil régional en faveur de la formation initiale.

Catalyseur du changement

La dialectique consistait à imaginer un outil qui permette de mettre en mouvement l’ensemble de la chaîne éducative, en cohérence avec les orientations du Rectorat, alors même que la pédagogie ne ressort pas des compétences d’un Conseil régional. L’ADEME et la Région ont donc imaginé un support de formation de 100m2 permettant des travaux pratiques autour de l’étanchéité à l’air, de la pose de portes et fenêtres, de passages de câbles et tuyaux pour garantir ce que l’on appelle la performance de l’enveloppe, clé de réussite de la réduction des consommations énergétiques.

Le cabinet Practee formation a répondu à la demande et développé un plateau technique, véritable support pédagogique, permettant de se former à la construction et à la gestion performante de l’enveloppe du bâti, en simulant des bâtiments à ossature bois, mais aussi à la réhabilitation, en reproduisant les conditions de bâtiments en parpaing ou en brique, typiques du bâti existant dans la région.

Un appel à candidature... à succès !

Pour déterminer quels établissements seraient dotés de ce nouvel outil, l’ADEME et la Région ont lancé en février 2013 un appel à candidature auprès de tous les centres de formation d’apprentis et lycées professionnels du Nord-Pas de Calais. Face au succès rencontré, une rallonge budgétaire a été votée pour passer de 7 à 16 établissements équipés, permettant ainsi de mieux couvrir le territoire et de démultiplier l’effet de ce nouvel outil.

Car dans l’appel à candidature, tout a été imaginé pour que ces investissements produisent un maximum d’effets : chaque établissement doit en effet organiser des coopérations afin que le plateau technique reçu soit accessible aux autres établissements de formation du territoire, en particulier ceux de la formation continue et par apprentissage. Le projet pédagogique doit être adapté pour être en adéquation avec les politiques régionales et territoriales en matière de transition énergétique. Une équipe pluridisciplinaire de 4 personnes doit être constituée pour devenir référente et bénéficier d’un cursus de formation spécifique. Enfin, des partenariats avec les fournisseurs doivent être organisés afin de faire de l’approvisionnement en consommables des plateaux techniques en vitesse de croisière une occasion de développement local.

Objectif : effet boule de neige

A ce jour, les équipes référentes des 16 établissements retenus ont suivi un cursus complet de 9 jours de formation. « Les retours sont extrêmement positifs, souligne Catherine Jacquemart, chef de projet « animation de la filière BTP » au Conseil régional. Les chefs de travaux, les profs d’enseignements généraux comme les profs de BTP sont vraiment très intéressés. Le plateau technique agit comme un catalyseur du changement : les aspects qu’on y traite réinterrogent la question de la conduite du chantier. Obtenir un bâtiment performant, garantir un bon niveau d’étanchéité à l’air supposent une nouvelle démarche qualité. »

L’effet boule de neige sera complet lorsque les formations délivrées sur les plateaux techniques intégreront le programme Praxibat, après accord de l’ADEME au niveau national. Les professeurs et chefs de travaux des 16 établissements seront alors reconnus formateurs référents et pourront officiellement former leurs collègues.

Ce qu'il faut retenir

Pour répondre à la démarche globale de rénovation énergétique et environnementale et amplifier la mobilisation professionnelle du bâtiment autour de ces enjeux, il est nécessaire de monter en compétence les professeurs formateurs de la formation initiale et de l’apprentissage, formant les futurs salariés de la profession. La Région et l’ADEME accompagnent cette mutation. L’éducation nationale a été étroitement associée à la mise en place des plateaux techniques et à la formation des équipes pluridisciplinaires formées dans chaque établissements pour les recevoir.

FICHE D'IDENTITÉ

Lieu/échelle d'intervention

Nord-Pas de Calais

Identification du porteur de projet

Partenaires

Le rectorat et les acteurs professionnels de la filière bâtiment.

Indicateurs de moyens et de résultats

Indicateurs :

  • 16 plateaux installés dans 16 établissements du territoire régional
  • 16 équipes de 3 enseignants et chefs de travaux formés, soit 64 personnes formées
  • Montant de l’opération :
  • Première phase (7 plateaux techniques) : 263 120€ TTC (Investissement et fonctionnement), subvention Framee : 263 120€ TTC
  • Deuxième phase (9 plateaux techniques) : 228 420 € (Investissement et fonctionnement),
  • Subvention Framee : 228 420€ TTC

Période de réalisation

  • Durée de l’opération : 22 mois (prévisionnel)
  • Date de l’opération : 2013
  • Étapes :
    • 2013 : Lancement de l’appel à candidature auprès des établissements d’enseignement
    • 2013 : Lancement de la consultation pour la construction et l’implantation des 7 premiers plateaux expérimentaux
    • 2013 : Au vu du succès, passage de 7 à 16 plateaux techniques
    • 2014 : Formation de 16 équipes pédagogiques (3 enseignants et chef de travaux)
    • 2014 : Première livraison

Bénéficiaires / cibles de l'action

Acteurs de l'éducation et de la formation, étudiants, acteurs de la filière bâtiment, demandeurs d'emploi.

Documents de référence disponibles

 

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire