Mis à jour le 23 mars 2017

La start-up Hydrodynamic Technologies développe une microcentrale hydraulique à vis d’Archimède de dernière génération. Une technologie innovante et adaptée à la production d’énergie renouvelable à l’échelle des territoires.

Analyse de l'initiative

L’utilisation de la vis d’Archimède remonte au XIVe siècle pour élever de grandes quantités d’eau sur de faibles hauteurs. En 1992, cette vis est employée pour la première fois en tant que turbine afin de produire de l’énergie. En 1997, la première microcentrale est installée en milieu naturel en Allemagne.

Aujourd’hui, Hydrodynamic Technologies améliore ce concept en inventant une vis fabriquée à partir de composants polymères recyclables, de caractéristiques hydrophobes. Plus résistante et légère, elle offre l’avantage de coûts de transport et de maintenance réduits, et permet une installation nécessitant peu de génie civil. Autre atout du matériau, la limitation des nuisances sonores liées au frottement eau/métal.

L'installation d'un prototype grandeur réelle dans le bief d’Amiens (portion de canal comprise entre deux écluses), délimité en amont par l'écluse de Lamotte Brebière et en aval par l'écluse d'Amiens, a pour objectif de démontrer l’efficacité des innovations apportées par Hydrodynamic Technologies pour produire de l’énergie hydroélectrique en zone urbaine.

À la clé : une source de revenus potentielle et significative pour les collectivités locales, la création d’emplois estimée à 10 000, une réduction des émissions de CO2, la limitation des impacts en milieu aquatique et l’enrichissement de l’eau en oxygène.

Doté de ses propres systèmes de contrôle et de sécurité, de production et de stockage d'énergie, ce démonstrateur a la capacité de fournir 29,6 kW.

Pour construire la vis, la start-up a lancé un consortium européen sur les impressions 3D polymères, s'inscrivant dans les appels à projets « Industries du Futur ».

Ce projet s'inscrit également dans le cadre de la dynamique "Territoire à Énergie Positive", et dans la logique des smarts cities avec Amiens Métropole qui participe à un programme H2020 avec d’autres villes comme Lisbonne, Milan, Santander ou Dortmund. Une association avec le Hub stockage de l’énergie amiénoise est aussi prévue.

Fiche d’identité

Titre de l’opération : Réalisation d'un prototype de taille réelle éco-conçu d'une microcentrale hydroélectrique à l'aide de matériaux composites

Lieu/Échelle de l’action : Amiens

Porteur du projet : Hydrodynamic Technologies

Contact : Hydrodynamic Technologies, 72, rue Jean Jacques-Mention - 80080 Amiens

Partenaires : ADEME, Région Hauts-de-France, Europe, Amiens Métropole

Montant de l’opération : 643 775 € HT

Indicateurs à retenir : 10 000 emplois (selon l’étude BIPE). Puissance fournie par l’installation : 29,6 kW, soit rendement global de 72,9 %

Financement FREME : 131 349,38 € HT soit 20,4 % pour l’ADEME et 131 349, 38 HT soit 20,4 % pour la Région Hauts-de-France

Date de l’opération : demande d’aide le 07/07/2016

Durée de l’opération : 2 ans

Bénéficiaires : les collectivités territoriales, la population

En savoir plus :

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire