Mis à jour le 18 janvier 2018

De 1997, date de sa création, à 2016, la Communauté de Communes de la Picardie Verte (CCPV) a développé de multiples actions Énergie Climat de manière diffuse. Récemment, elle s’est engagée dans un programme plus intégrateur, ambitieux et opérationnel au travers d'un Contrat d'Objectifs Territorial pour l'accélération de la Troisième Révolution Industrielle (COTRI).

Analyse de l'initiative

La Communauté de Communes de la Picardie Verte (CCPV) adopte une véritable stratégie de transition énergétique et écologique, définie par les 15 objectifs du COTRI.

Le premier est la réalisation d’un diagnostic général et normalisé grâce au dispositif Cit’ergie de l’ADEME. Le pilotage occupe également une place de choix avec le renforcement du travail en équipe projet et la coopération avec les autres services (déchets, aménagement, culture…). Côté animation, la démarche intègre le renforcement de la communication sur la Transition Énergétique et Écologique (TEE), et la sensibilisation des habitants et des élus en s’appuyant les compétences de l’association Corrélation.

Le COTRI prévoit aussi la poursuite des travaux engagés dans le cadre de l’étude TEPOS (Territoire à Énergie POSitive), à l’origine de la définition du programme Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEP-CV) validé en 2015.

De surcroît, le COTRI couvrent 10 thématiques intégrant chacune des mesures spécifiques.

  1. Ainsi, la thématique « amélioration de la performance énergétique et écologique des bâtiments privés » prévoit notamment la création d’une "Plate-forme Territoriale de Rénovation Énergétique de l'Habitat (PTRE)", le développement d’un partenariat étroit avec les entreprises, ainsi que l'animation régionale mise en place par le CoDEM.
  2. « L’amélioration de la performance énergétique et écologique des bâtiments publics » comprend l’identification des projets de rénovation BBC et la signature d’une convention avec le Syndicat d’Énergie de l’Oise.
  3. « La mobilité sans carbone des biens et des personnes » prévoit d’accélérer les actions engagées depuis 2009 à l’échelle du Grand Beauvaisis.
  4. « La production et consommation responsables » consiste à renforcer le lien entre les actions de la CCPV et du syndicat à compétence déchets, en des actions de sensibilisation sur l'approvisionnement en circuits courts des cantines scolaires et sur le gaspillage alimentaire.
  5. « Le développement des énergies renouvelables, la création de réseaux intelligent et le stockage de l'énergie » envisage notamment la réalisation d’études de faisabilité EnR.
  6. « La stratégie d’adaptation au changement climatique » est élaborée avec UniLaSalle.
  7. L’amélioration de « la qualité de l’air » passe par l’adhésion à l'association Atmo, l’élaboration d’un bilan qualité de l'air sur le territoire, d’une analyse des actions engagées dans le cadre du COTRI et par la détection des actions impactant fortement la qualité de l'air.
  8. « La préservation de la biodiversité et stockage du carbone dans les sols » vise l’arrêt du recours aux produits phytosanitaires (communes) et aux pesticides (particuliers), et prévoit la plantation de haies d’essences locales sur les parcelles communales.
  9. « Les expérimentations en urbanisme durable » s’effectuent dans le cadre du SCoT et du PLUih de la Picardie Verte. 
  10. « La R&D et innovation pour accélérer la TEE » se réalise en partenariat avec l’établissement d’enseignement supérieur de Beauvais et UniLaSalle.

Enfin, une organisation à différents niveaux doit assurer le suivi et l’évaluation de toutes ces mesures.

Fiche d’identité

Titre de l’opération : Contrat d'Objectifs Territorial pour l'accélération de la Troisième Révolution Industrielle (COTRI) – Années 2016-2019

Lieu/Échelle de l’action : Communauté de Communes de la Picardie Verte

Porteur du projet : Communauté de Communes de la Picardie Verte

Contact : Communauté de Communes de la Picardie Verte, 3 rue de Grumesnil - BP 30 - 60220 Formerie, Elise PELLETIER, Service Développement Durable, epelletier@ccpv.fr

Partenaires : ADEME, Région des Hauts-de-France, CC de la Picardie verte

Montant de l’opération : 386 000 € TTC

Indicateurs à retenir :

• Au moins 6 actions de sensibilisation à la TEE à destination du grand public et 3 actions de sensibilisation à destination des élus.

• 320 logements rénovés ; au moins 10 actions envers les artisans. 

• 2 000 points lumineux remplacés avec un facteur 2 et 200 horloges astronomiques installées.

• 6 projets de mobilité durable identifiées dans le cadre du COTRI ; intégrer au futur PLUih des dispositions mettant en avant l'Articulation Urbanisme et Déplacements (AUOR).

 • 10 actions d’économie circulaire notamment à destination des scolaires.

• Réalisation de 2 études de faisabilité ENR.

• Élaboration de la stratégie adaptation ; 3 actions engagées en faveur de l'adaptation au changement climatique.

• 5 actions pour l’amélioration de la qualité de l’air.

• Au moins 8 kilomètres linéaires de haies bocagères ; actions de sensibilisation pour anticiper la mise en place du ZéroPhyto dans les espaces publics et chez les particuliers.

• 2 actions en faveur d’un urbanisme opérationnel durable.

• Signature d’un protocole de partenariat avec UniLaSalle.

Financement FREME : 135 000 € HT soit 35 % chacun pour l’ADEME et la Région de Hauts-de-France

Date de l’opération : 2016-2019

Durée de l’opération : 3 ans

Bénéficiaire : Communauté de Communes de la Picardie Verte

En savoir plus :

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire