Mis à jour le 21 juillet 2020

Depuis 2010, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Somme a engagé deux plans d’actions (2010-2013 et 2013-2016) pour identifier et mettre en place des filières de traitement, de valorisation et/ou réemploi des déchets produits par les activités des 7 700 entreprises d’artisanat du département, avec un focus sur ceux générés par les entreprises du bâtiment.

Analyse de l'initiative

Dechets-chantier-virage-saisir-T
© artisans.chefdentreprise.com

Les collectivités publiques chargées, à travers les plans départementaux et régionaux, de l’élimination et de la gestion des déchets, dangereux ou pas, souhaitent désormais informer, sensibiliser et impliquer les professionnels producteurs de ces déchets dans les opérations de traitement, de valorisation et/ou de réemploi.

Le monde change. Les premiers n’ont plus les moyens de supporter seuls les coûts de traitement, les seconds se doivent de connaître l’impact économique et environnemental des déchets qu’ils produisent, qu’ils pourraient éviter et qui pourraient même redevenir ressource dans leur process de fabrication. La roue tourne, celle de l’économie circulaire. De nouvelles perspectives s’inscrivent dans une nouvelle dynamique de partenariats publics - privés.

L’opération a permis de mobiliser près de 2 000 petites entreprises, sur des domaines d’activités très variés (coiffure, garage, métiers de bouche, secteur bâtiments. Même si cette mission avait vocation à se focaliser sur les déchets des artisans, les nombreux entretiens réalisés ont aussi permis d’ouvrir les discussions sur d’autres thématiques (énergie, qualité de l’air intérieur, achats éco-responsables…).

Près de 500 diagnostics ont été menés sur la période considérée. La plupart ont permis de proposer et de mener des actions concrètes qui favorisent le changement de comportement et offrent aux entreprises des solutions plus vertueuses et respectueuses de l’environnement.

Ces actions ont permis d’associer étroitement les collectivités et autres acteurs économiques des territoires, pour créer des synergies sur les actions à mettre en œuvre, en tenant compte des intérêts et compétences de chacun. Par exemple, sur la filière carton, l’estimation du gisement à l’échelle d’une EPCI a permis de mettre en place un système de gestion, collecte et valorisation qui associe les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les entreprises génératrices de déchets et un industriel du recyclage de papiers-cartons intéressé par cette matière 1ère secondaire, pour ses propres besoins de process.

L’action, globalement très proactive et accompagnée financièrement et techniquement par l’ADEME, s’est achevée sur un constat positif et des modalités d’actions très concrètes pour les entreprises.

FICHE D’IDENTITÉ

Titre exact de l’opération : Programme d’actions amélioration gestion déchets TPE Somme
Lieu/Échelle de l’action : Département de la Somme
Identification du porteur de projet : Antenne Départementale de la Somme
Contact : Chambre des Métiers Artisanaux des Hauts de France, place des Artisans 59011 Lille CS12010 09 72 72 72 07
Partenaires : EPCI…
Montant de l’opération : 76 044 €
Financement ADEME : 28 401 €
Indicateurs de moyens et résultats : 2000 entreprises mobilisées, 500 diagnostics réalisés
Période de réalisation : 2013-2016
Bénéficiaires/cibles de l’action : acteurs économiques, collectivités territoriales…

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire