Mis à jour le 20 septembre 2017

Retour aux sources. Au Château de Verderonne, dans l’Oise, le bois reprend comme autrefois ses lettres de noblesse en remplaçant le fioul dans l’alimentation en énergie de la chaufferie. Une ressource locale, issue en grande partie des parcelles appartenant au domaine.

Descriptif de l'initiative

Le domaine de Verderonne est un château privé situé dans la commune du même nom. Classé monument historique, il comprend plusieurs bâtiments attenants ; une serre, un pigeonnier, plusieurs longères et un parc ouvert au public. La superficie totale est de 4 500m2. Le propriétaire loue son domaine pour les réceptions, les séminaires et des chambres d’hôtes, mais uniquement en été car les dépenses énergétiques pour chauffer le domaine l’hiver, évaluées à 50 000 litres de fioul, sont trop importantes. Les multiples chaudières - 5 au fioul, 2 à gaz et plusieurs poêles - sont aujourd’hui vétustes et nécessitent leur remplacement. L’eau chaude sanitaire est par ailleurs produite à partir de 17 ballons électriques.

L’état du bâtiment se dégrade peu à peu, en raison de la fermeture hivernale et malgré les travaux de réhabilitation réalisés. En effet, 80 % des toitures ont été isolées depuis 10 ans mais les autorisations pour les travaux d’isolation sont accordées au cas par cas par l’architecte des bâtiments de France. Le classement du château en monument historique lui interdit une réhabilitation thermique globale.

L’idée retenue par le propriétaire est d’installer une chaufferie de 500 kW avec un silo de 200 m3 et un réseau de canalisations enterrées pour relier l’ensemble des bâtiments à raccorder : une grange, un théâtre, une serre, un logement, un château et un bâtiment de plusieurs chambres d’hôtes. L’ensemble de ces bâtiments accueillent du public, y compris la grange et la serre. Le local qui accueille la chaufferie et une voie d’accès pour le passage des camions de livraison du bois sont à aménager.

L’approvisionnement est assuré à 60%  par l’UCAC, une coopérative agricole à Clermont, dans l’Oise, et à 40% par le propriétaire qui valorise le bois issus des parcelles autour du château. Une initiative privée qui contribue à renforcer l’autonomie énergétique des territoires.

Fiche d’identité

Titre de l’opération : Chaufferie biomasse au domaine du Château de Verderonne

Lieu/Echelle de l’action : bâtiments privés

Porteur de projet : SCI des Bois, à Verderonne (Oise)

Contact : SCI des Bois, Marie Astrid Marié de l’Isle au 03 59 99 30 55

Partenaires : ADEME et Région Hauts-de-France

Montant de l’opération : 432 404 €

Financement FREME : 169 022,80 €, soit 39,09 %

Date de l’opération : 2016

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire