Mis à jour le 5 décembre 2016

Dans le cadre de la politique d’éducation populaire mise en place par la région Nord-Pas de Calais, l’association Les Saprophytes de Lille qui a pour habitude de mettre en place des processus de construction collective lance des unités de production à Fives.

Analyse de l'initiative

Le Conseil Régional qui souhaite développer les modes de consommation plus responsables soutient de fait l’association Les Saprophytes de Lille. Cette dernière réunit depuis 2007 architectes, paysagistes et urbanistes au sein d’un collectif, hybride entre agence d’architecture et de paysage, plateforme de création, atelier de construction et structure d’éducation populaire.

L’association met en place des processus de construction collective de la ville basés sur la rencontre, l’échange d’expériences, de savoir-faire.

Le présent projet porte sur la mise en place de systèmes d’auto-production alimentaire et de transmission de savoir-faire pour une agriculture urbaine à Fives. Pour ce faire, l’association a besoin, entre autres, de mettre en place des unités de productions dans différents lieux du quartier mais aussi un réseau de collecte des déchets-ressources pour la création d’un substrat pour les cultures.

Dans le cadre de l’appel à projets Education Populaire 2015, l’association est soutenue par le FRAMEE.

 

Fiche d’identité de l’initiative

  • Titre exact de l'opération : Operations Régionales de Consommation responsable - Education Populaire – Les Saprophytes à Lille
  • Lieu/Echelle de l’action : 28 rue du Long Pot - 59000 LILLE
  • Identification du porteur de projet : Association Les Saprophytes à Lille
  • Contact : Violaine Mussault : violaine@les-saprophytes.org
  • Partenaires : Conseil régional, Fondation de Lille, Mairie de Lille
  • Montant de l’opération : 80 500 €
  • Indicateur à retenir : 100 participants constitués en ateliers de 30 personnes.
  • Financement FRAMEE : 6 000€
  • Date de l’opération : 2014 (projet sur 10 ans)
  • Durée de l’opération : 10 ans
  • Bénéficiaires/cibles de l’action : Le public bénéficiaire est large et mixte : il s’agit de personnes habitant le quartier Fives. Au total 100 participants constitués en ateliers de 30 personnes. Un important travail a été mené en collaboration avec des associations (par exemple ATD Quart Monde), des centres sociaux, des crèches et l’école primaire Bara-Cabanis.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire