Mis à jour le 28 novembre 2016

Décidée à relever le défi du développement de la géothermie, la Région Hauts-de-France se propose de piloter une étude d'enjeu régional sur la basse énergie et les eaux de mines.

Analyse de l'initiative

En 2014, une mission d'enquête géothermie a été menée afin de faire l'état des connaissances actuelles sur les différentes formes de géothermie sur le territoire du Nord-Pas de Calais : gisements, potentiels, localisation et conditions de réalisation de ces potentiels. Un rapport a été présenté en décembre 2014.

Concernant la géothermie basse énergie, les études menées par l'Université de Mons indiquent une forte probabilité que le gisement du Valenciennois et du Douaisis soit comparable à celui de la Wallonie voisine qui exploite déjà son gisement à Mons.

Concernant la géothermie sur eaux de mines, les potentiels et les conditions de réalisation restent encore à déterminer.

Les perspectives de développement de la géothermie actuellement proposées dans le Schéma Régional Climat Air Energie du Nord-Pas de Calais sont cohérentes avec les objectifs nationaux du développement de la géothermie issus du Grenelle de l’environnement et pourraient conduire de manière indicative à la création entre 2020 et 2050 d'environ 600 à 750 équivalents temps plein.

La Région, en partenariat avec l’ADEME, a lancé début 2016 une étude visant à apporter une vision claire et opérationnelle des conditions techniques, économiques, financières et environnementales pour le développement de cette chaleur renouvelable.

Géothermie basse énergie :

Température comprise entre 30 et 100°C et forages profonds (1 500 – 3 000 m).

Alimentation de réseau de chaleur

Usage ciblés : habitat ancien ou récent, hôpitaux, piscines, centres commerciaux, etc. Des usages industriels sont envisageables.

 

Géothermie sur eaux de mines du bassin minier:

Ennoyage des galeries en cours assez lent (ennoyage complet d’ici 2150) et variable selon les secteurs

Les galeries pourraient être utilisées comme stockages saisonniers d’énergie (sans avoir recours à la ressource en eau) – à étudier

Fiche d’identité de l’initiative

  • Titre exact de l'opération : Etude du potentiel de la géothermie basse énergie et du potentiel géothermique des eaux de mines en Nord - Pas de Calais
  • Lieu/Echelle de l’action : 151 Boulevard du Président Hoover- 59000 LILLE
  • Identification du porteur de projet : Conseil Régional Hauts-de-France
  • Contact : Suzanne PEYRAUD (suzanne.peyraud@nordpasdecalaispicardie.fr / 03.28.82.74.71)
  • Partenaires : ADEME
  • Montant de l’opération : 181 050€ TTC
  • Indicateur à retenir : Un ou deux chiffres marquants, global, emplois, ...
  • Financement FRAMEE : 181 050 €
  • Date de l’opération : Décembre 2015 – Février 2017
  • Durée de l’opération : 15 mois
  • Bénéficiaires/cibles de l’action : Conseil Régional Hauts-de-France, acteurs publics et privés

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire