Mis à jour le 02 janvier 2021

Concilier biodiversité et divertissement : c’est chose faite avec la suppression des connexions entre les cours d’eau la Ternoise et le Pinchon et les deux étangs qui encadrent le Marais de la Grenouillère, réserve naturelle régionale (Natura 2000).

ROLLANCOURT Remblaiement web
© Syndicat Mixte Canche et Affluents

Analyse de l'action

Ce projet s’inscrit dans une démarche de développement durable avec la restauration de milieux naturels riches (préservation de cours d’eau de 1ère catégorie piscicole, création de roselières et de frayères…), une offre de loisirs en plein air (accueil du public, espaces en eaux closes de 2ème catégorie piscicole pour une pratique de la pêche toute l’année) et une attractivité touristique et économique accrue.

L’aménagement des deux plans d’eau artificiels, avant les années 80, a modifié le réseau hydraulique et créé des dysfonctionnements. L’étang communal d’Auchy-les-Hesdin, situé dans le parc de l’ancienne filature est alimenté en eau par des sources et la Fausse Rivière reliée à la Ternoise. L’étang de Rollancourt, quant à lui est une base de loisirs nautiques créée en 1976 (pédalos, pêche et jeux divers). Il est alimenté par des sources, la Ternoise et le Pinchon. Les deux plans d’eau jouent le rôle de bassin de décantation avec le dépôt des alluvions venant des cours d’eau. Leur envasement rapide nécessite le curage du limon.

Pour lutter contre cette dégradation des milieux aquatiques, le Pays des 7 vallées et ses partenaires ont mené une réflexion globale dans le cadre des appels à projets Trame verte et Bleue du Conseil Régional. Cela a abouti en 2013 à un projet de restauration des étangs dont la maîtrise d’ouvrage a été confiée au Symcéa, Syndicat Mixte Canche et Affluents en charge de la mise en œuvre du S.A.G.E. de la Canche.

AUCHY LES HESDIN Remblaiement avec les boues de courage web
© Syndicat Mixte Canche et Affluents

Ainsi, les travaux pour l’étang de Rollancourt ont consisté en une fermeture totale, un curage de 40 000 m3 et la diminution d’un tier de sa superficie. D’une profondeur de 20 cm, il est passé à 1,50 m de fond en moyenne ce qui contribue à la pérennisation des activités de loisirs. Le remblaiement réalisé avec une partie des boues de curage lui a donné un aspect plus naturel avec l’aménagement de roselières propices à la nidification et au frayage. Cette zone humide sert de filtre auto-épurateur et de zone tampon pour les inondations.

La suppression de la connexion aux cours d’eau a réduit le dépôt de limon de façon importante, arrêter les migrations des cyprinidés et carnassiers hors de l’étang et des salmonidés vers l’étang. L’activité de pêche est maintenant ouverte à tou·te·s et toute l’année avec des aménagements pour les personnes à mobilité réduite. Les mêmes actions de restauration ont été réalisées pour l’étang d’Auchy-les-Hesdin. Même la hutte de chasse du site est devenue un dortoir pour les chauves-souris !

Pour cette opération, l’Agence de l’eau Artois Picardie a contribué à hauteur de 33%, la Région 43,1%, la commune de Rollancourt 14,6 % et l’Établissement Public Foncier pour l’étang d’Auchy-les-Hesdin 9.3%

Fiche d’identité

Titre de l’opération : Restauration écologique des étangs de Rollancourt et d’Auchy Les Hesdin

Lieu/Échelle de l’action : Zone intercommunale sur Rollancourt et Auchy Les Hesdin

Identification du porteur de projet : Syndicat Mixte Canche et Affluents - SYMCEA

Contact : 19 place d’Armes 62140 HESDIN - Tél : 03 21 06 77 00

Montant de l’opération : 625 928 € TTC

Financement FRAMEE : 271 787 €, soit 43.42 % au titre de l’aide aux opérations exemplaires

Indicateurs de moyens et de résultats : Catégorie piscicole : passage des étangs en eaux closes (2ème catégorie) et cours d’eau en 1ère catégorie, création de roselière, et de zones de reproduction pour les poissons, Amélioration de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite (pontons)

Date de l’opération : 2017

Durée de l’opération : 8 mois

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire