Mis à jour le 5 décembre 2016

La conservation du foin au GAEC du Marais passe de l’enrubannage au séchage solaire en grange.

séchage solaire de foin en grange

Analyse de l'initiative

Le GAEC du Marais exploite 67 hectares de pâturage et 22,5 hectares de maïs destinés à l’élevage de bovins, vaches laitières et vaches allaitantes. 120 tonnes de foins sont récoltées sous forme d’enrubannage pour l’alimentation des vaches en période hivernale. Aujourd’hui, l’exploitation envisage de modifier sa méthode de conservation du foin en installant un séchage solaire en grange.

Ce nouveau principe consisterait à réchauffer l’air extérieur à l’aide d’une double toiture, souffler cet air réchauffé à travers le foin à l’aide d’un ventilateur et amener ainsi le foin à 80% de matière sèche.

Cette méthode permet une conservation de foin d’excellente qualité sans avoir recours à la fermentation existante jusqu’alors avec l’enrubannage des boules. Elle est d’ailleurs conseillée et suivie par la Chambre d’Agriculture et Parc Naturel Régional Caps et Marais d’Opale dans le cadre du programme "Tous autour de l’herbe".

Compte tenu de l’aspect innovant de ce projet en Nord-Pas de Calais, la subvention proposée par le FRAMEE est de 40%.

Fiche d’identité

Opération exemplaire : installation de séchage solaire de foin en grange

  • Contact : Jacques et Marc MARTEL, 03 21 39 69 89
  • Date de l’opération : 2009
  • Durée de l’opération : 18 mois
  • Montant de l’opération : 50 450 EUR
  • Financement FRAMEE : 40 % soit 20 180 EUR

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire