Mis à jour le 28 juillet 2016

Le déchet le moins polluant du monde est encore le déchet qui n’existe pas... Fort de cette lapalissade, le réseau des Ressourceries, acteur de l’économie sociale et solidaire, limite la production de déchets par la collecte, la restauration et/ou la transformation d’objets délaissés qui seront ensuite revendus en magasin.

En parallèle de cette activité de réemploi, les Ressourceries s’efforcent d’interpeller les citoyens dans leurs habitudes de consommation pour lutter contre le gaspillage. Dans le cadre de la « Semaine Européenne de Réduction des Déchets » par exemple, 180 centres de réemploi d’Europe ont mené de front une campagne de sensibilisation baptisée « Waste Watchers ». Les clients des Ressourceries étaient notamment invités à peser leurs achats, la masse totale des pesées au niveau local, national et européen étant ensuite affichée dans chaque boutique. En une semaine, il est apparu que 600 tonnes de déchets avaient ainsi été évitées !

« Réutiliser pour jeter moins »

Ce type d’opération permet en outre de promouvoir les éco-gestes pour prolonger la durée de vie des objets : louer, partager, entretenir, réparer, réemployer... Les avantages environnementaux du réemploi des objets sont nombreux : en amont, on limite l’émission de gaz à effet de serre et l’utilisation de matières premières pour la fabrication de nouveaux objets, en aval, on évite les émissions liées au traitement des déchets. Par ailleurs, le développement de Ressourceries génère des emplois locaux et une offre de biens à moindre coût pour le consommateur.

En se basant par exemple sur les données du Nord-Pas de Calais – 8 Ressourceries collectant plus de 10 000 tonnes de déchets/an avec un taux de valorisation de 61 % –, la création de nouveaux centres de réemploi et l’amélioration du système pourraient permettre la valorisation de près de 23 000 tonnes de déchets par an. Le déploiement de ces actions entre notamment dans le domaine de compétences des Établissements Publics de Coopération Intercommunale et les programmes locaux de prévention des déchets. Dans ce cadre, un lien d’information permanent entre les Ressourceries et les collectivités doit être pensé autour d’indicateurs environnementaux et économiques permettant de mieux appréhender les contributions de ces acteurs sur le territoire.

Fiche d’identité

Sensibilisation à la réduction des déchets par le réemploi d’objets

  • Création d’une ressourcerie : le Réseau des Ressourceries accompagne les porteurs de projet.
  • Nom de la structure : RÉSEAU DES RESSOURCERIES

Télécharger ci-dessous la fiche complète de l’initiative !

Picto Document

Fiche Bonne Pratique Waste Watcher

Format : PDF Poids : 210,53 ko

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire