Mis à jour le 29 août 2016

Rencontre avec Corinne DUCROCQ, Directrice des Achats et de la Logistique et Isabelle GHORIS, Cheffe de la mission ESS, au conseil Départemental du Pas-de-calais.

Stimuler une économie locale plus durable par la commande publique responsable

Dans le cadre du Conseil Départemental de l'ESS, un atelier sur la commande publique responsable a été créé en 2013 avec "l'objectif de faciliter l'accès des acteurs locaux (artisans, fournisseurs...) à la commande publique et ainsi développer l'économie locale".

Des actions ont été mises en œuvre comme le développement de circuits alimentaires de proximité pour la commande de produits bio et locaux du restaurant du Département via l'article 53 du code des marchés publics. Celui-ci a aussi procédé à l'allotissement de ses commandes rendant plus facile l'accès des "petits" producteurs aux offres de la collectivité, passant ainsi de 7 à 36 lots dont 32 attribués en région.

Bilan : aujourd'hui 55 % des produits sont achetés à des producteurs locaux. Y parvenir nécessite "Une très bonne connaissance du marché économique dans lequel on se trouve (capacité de réponse des fournisseurs locaux, volume financier...) pour concevoir un allotissement qui soit le plus pertinent possible".

Achat public durable CD 62

© Conseil Départemental du Pas-de-calais (62)

Acheteurs / fournisseurs : mieux se connaître pour mieux coopérer

L'enjeu réside donc dans une meilleure adéquation entre l'offre et la demande. Pour améliorer la connaissance mutuelle, appréhender les difficultés et freins de chacun, comprendre les "vrais" besoins... et ainsi identifier des leviers communs, deux clubs "acheteurs" et "fournisseurs" ont été créés. Ils sont également ouverts à des acheteurs d'autres structures (Parc Naturel Régional, hôpitaux, collèges, autres collectivités...) favorisant l'essaimage de ces pratiques sur l'ensemble du territoire. "Ces rencontres permettent aux fournisseurs locaux de mieux s'organiser entre eux pour pouvoir répondre ensemble aux offres de commande publique."

Du "simple" acte d'achat à une démarche transversale

Petit à petit, le service achat a mobilisé des personnes d'autres services et a travaillé avec plusieurs autres directions du Département. Car proposer des produits bio ne suffit pas, "il faut sensibiliser les agents à notre démarche ; ce qui nous a amené à travailler sur un programme autour de l'équilibre alimentaire avec notre diététicienne : leur plateau est-il équilibré ?". Un enjeu "alimentation-santé" que le service achat déroule également avec la direction des sports (promotion des pratiques et associations sportives).

Ce processus plus intégré induit des innovations organisationnelles et des évolutions de compétences des agents : charge de travail des approvisionneurs modifiée en lien avec l'allotissement, formation des cuisiniers à l'élaboration de recettes à base de produits locaux... Le métier d'acheteur a lui aussi beaucoup évolué. Ils travaillent désormais en amont, sur le terrain, afin de recenser le "juste besoin" et repérer les fournisseurs locaux capables d'y répondre (le "sourcing").

"Nous organisons des ateliers directement au sein des entreprises et des fournisseurs pour leur permettre de présenter leur activité, de comprendre leurs contraintes et pour nous confronter à la réalité de leur quotidien."

Évaluer les impacts de la démarche sur le territoire et pour le Département

S'interroger sur les usages et les finalités de l'achat public a amené le Département à intégrer plus largement des questions comme l'alimentation, la santé, l'activité sportive, le développement économique, ou encore le soutien aux artisans et petits producteurs. Aujourd'hui, "le besoin est d'évaluer les réels impacts de notre démarche sur le territoire en termes de création d'emplois, d'innovation sociale, de nombre d'inscriptions à un club de sport, de changement de comportement des agents...". Cela a également amené le Département à créer une ressourcerie au sein même de la collectivité afin de récupérer et réparer le matériel déficient (cafetière...) "avec à la clé un gain de 20 000 € en 2015 !". "Au travers de cette démarche d'évaluation, il s'agit aussi de valoriser et reconnaître le travail des agents qui s'impliquent dans la dynamique et ainsi de donner du sens et montrer la réussite de l'ensemble."

Fiche d’identité

L'achat public durable, un tremplin pour faire émerger un nouveau modèle de développement du territoire.

  • Contact : Corinne DUCROCQ , Directrice des Achats et de la Logistique et Isabelle GHORIS , Cheffe de la mission ESS
  • Nom de la structure : CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU PAS-DE-CALAIS

> Découvrez le kit ressources "Nouveaux Modèles Économiques, opportunités de développement durable du territoire"

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire