Mis à jour le 23 août 2019

La Maison d'Economie Solidaire du Pays de Bray (Oise), Pôle Territorial de Coopération Économique, offre quelque 300 emplois dans les services à la personne et les éco-métiers à des personnes sans qualification initiale. Cette SCIC rayonne sur la Communauté de Communes du Pays de Bray et quelques territoires environnants, dans l'Oise et en Seine-Maritime.

Rachid Cherfaoui a l'esprit vif, le discours précis et le ton de la volonté. Un art certain pour concevoir des projets, les monter et gagner à la cause les partenaires utiles. Aujourd'hui, l'homme est président de la Maison d’Économie Solidaire du Pays de Bray, une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) labellisée Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) en 2014. Mais en 1989, à son arrivée dans ce territoire rural de l'Oise, à la frontière de la Seine-Maritime, il est parti pratiquement de zéro...

Maison Économie Solidaire Bray - Ressourcerie
Le bâtiment de la Recyclerie du Pays de Bray - Dépôt...

Alors que le revenu minimum d'insertion vient d'être lancé, il intervient auprès du centre social pour développer l'offre d'insertion dans la Communauté de Communes du Pays de Bray (23 communes, siège à La Chapelle-aux-Pots, 245 km2, 18 500 habitants en 2013). C'est le point de départ d'un développement local qu'on peut définir comme empirique mais qui demeure équilibré entre impératifs économiques et bénéfices sociaux. Rachid et quelques autres pionniers créent successivement l'association intermédiaire "Pays de Bray Emplois" (1990), la SARL d'espaces verts "Chantiers Nature", reconnue entreprise d'insertion (1992) et un organisme de formation, "les Ateliers et chantiers d'insertion du Bray" (1996).  Apparaît enfin le besoin de rassembler ces différentes actions : ce sera sous le toit d'une Maison de l’Économie Solidaire (MES), construite en 2003 à La Chapelle-aux-Pots et animée par une SCIC à cinq collèges (usagers, salariés, entreprises de l'économie classique, collectivités, militants de l'économie). La création de cette SCIC va plus loin qu'un simple objectif pratique de regroupement physique : elle vient formaliser un écosystème d'acteurs pertinent pour répondre au développement du territoire.

Maison de l'économie solidaire Pays de Bray - Façade
Le bâtiment de la Recyclerie du Pays de Bray vu de d...

Un projet stratégique pluri-annuel

Au long de cette phase de croissance, les porteurs du projet ont tenu à en interroger le sens. En 2007, une quinzaine d'entrepreneurs sociaux, dont Rachid Cherfaoui, ont fondé l'Institut Godin, pour mieux cerner les contours des pratiques d'économie solidaire et d'innovation sociale. Cet organe proche de l'université de Picardie mais néanmoins indépendant, basé à Amiens, organise le transfert et la mise en application de savoirs. Un peu plus tôt, en 2005, la maison d'économie solidaire du Pays de Bray s'était interrogée sur le lien devant unir ses associés-coopérateurs. "Puisque notre pacte n'était pas fondé sur la redistribution des bénéfices, il devait se sceller autour du projet", expose Rachid Cherfaoui. D'où la construction d'un programme stratégique dénommé "Demain le Pays de Bray". Son article premier peut se résumer ainsi : "Développer une activité économique accessible aux publics de bas niveau de qualification". Il se déploie dans cinq directions : les questions environnementales, les services à la population, l'artisanat, les services à la personne, la création d'une zone d'activités. Chaque piste a été explorée (ou revisitée pour certaines) selon une méthode assez rigoureuse : réflexion, état de l'art, étude comparative, étude d'opportunité (dite « levée des freins »), étude de faisabilité, expérimentation. Les (bonnes) idées sont ensuite mises en œuvre par l'équipe de la MES ou par un opérateur qualifié, appelé ensuite à devenir coopérateur de la SCIC. "L'un de nos éléments de patrimoine, c'est la confiance qui nous lie et qu'on nous accorde dans le Pays, explique encore Rachid Cherfaoui. Le fait de ne pas tenir toujours tous nos objectifs ne décourage pas les parties prenantes. Au contraire, certains y puisent un surcroît de motivation. Cela relativise la notion d'évaluation".

La recherche-développement comme une priorité

Exemple de projet travaillé de cette façon : la création d'une recyclerie. Ou encore le montage d'un espace multi-services dans le bourg de Belle-Eglise ; y seront sans doute réunis une crèche, une offre d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, des services et des commerces, sous le nom générique d'ESSPACE Co'. Une autre illustration concerne le rassemblement d'artisans du bâtiment dans un bureau d'études mutualisé. Ce cabinet, animé par un ingénieur salarié, a mis au point des panneaux modulaires assurant une performance thermique BBC pour un coût d'environ 1 780 €/m2. Ils ont déjà été employés sur des chantiers de réhabilitation ou de construction. Dans la foulée, la machine à innover du Pays de Bray s'est lancée dans réalisation d'une pépinière d'ateliers pour cinq jeunes artisans et a convaincu la CCI de l'Oise de contribuer financièrement à l'initiative (en plus de la Chambre des Métiers).

Éco-construction
Un des salariés des éco-activités - Association Les...

L'activité de la MES est désormais ordonnée autour de deux axes : les services à la personne et les éco-métiers et métiers du tourisme. Mais dans ses rapports annuels, elle fait figurer sur le même plan la fonction "Recherche & développement". En 2016, avec l'appui de l'institut Godin, Rachid Cherfaoui et son équipe ont mené un travail de caractérisation de la notion d'innovation sociale. Et ils ont mis le "Cap sur 2020", démarche de construction de nouvelles perspectives. Elle a débuté l'an dernier par un séminaire intitulé "Comment garder les publics fragiles sur le territoire ?" et se poursuit par des ateliers ouverts à de nombreux partenaires, inventoriant les situations et les envies d'agir dans les domaines de la mobilité, du service, de l'habitat et de la vie sociale...

Dernière nouvelle : la SCIC du Pays de Bray s'est adressée à cinq communautés de communes de son voisinage pour leur proposer de constituer chez elles, dans le cadre des compétences prévues par la loi NOTRe, le même type de consortium, basé sur l'économie de proximité et une rupture avec les anciens modèles de développement. En cas de réponse positive, Rachid Cherfaoui s'engage à organiser, au moins, une première réunion d'amorçage du processus. Cette même proposition sera bientôt relayée auprès de toutes les Communautés de communes des Hauts-de-France par la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire.

Fiche identité

  • Structure : Pôle territorial de coopération économique / Maison de l'économie solidaire du Pays de Bray, 4 rue de la Prairie 60650 La Chapelle-aux-Pots
  • Territoire : Communautés de communes du Pays de Bray, du Vexin, du Pays de Thelles et canton d'Auneuil (60). Communauté de communes du Bray Normand et canton d'Argueil (76)
  • Président : Rachid Cherfaoui
  • Indicateurs : 300 personnes employées dans une association de services à la personne, une recyclerie, une société d'espaces verts, un organisme de formation, une association dédiée à l'éco-construction (133 équivalents emplois à plein temps). 50 coopérateurs adhérents à la SCIC. 11 personnes : Equipe de fonctionnement du pôle.
  • Budget global de fonctionnement : 600 000 €
  • Partenaires : Université de Picardie, Chambres des Métiers de l'Oise, Boutique de gestion pour entreprendre en Picardie, communes du territoire, Caisse d'épargne de Picardie, Fondation Macif, Fondation Danone

Ressources pour aller plus loin

Contact

Chargé de mission PTCE : Mehdi Cherfaoui - T : 03.44.80.25.25. - Courriel : m.cherfaoui@eco-solidaire.fr

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire