Mis à jour le 23 juin 2015

La SAS "Les Portes de l'Abbaye", entreprise spécialisée dans le secteur d'activité des supports juridiques de gestion de patrimoine immobilier, est chargée du réaménagement d'un ancien site industriel Rhodia implanté sur le territoire de la commune de Saint-André-lez-Lille.

Fiche d'identité de l'initiative

Titre de l'action

Étude pour la caractérisation des gaz du sol de l'ancien site Rhodia à St André lez Lille en vue de son réaménagement - SAS Les Portes de l'Abbaye

Lieu / Échelle d'intervention

Commune de Saint-André-lez-Lille

Identification du porteur de projet

La SAS "Les Portes de l'Abbaye".

Contact : Philippe PETITPREZ

Téléphone : 03 20 11 88 11

Partenaires

La SEM Ville renouvelée, CIRMAD (groupe Bouygues) et CITANIA (groupe Auchan)

Indicateurs de moyens et de résultats

 

Période de réalisation

- Date de l'opération : 2014
- Durée de l'opération : 15 mois

Bénéficiaires et cibles de l'action

Habitants

Documents de référence disponibles

 

Le projet d'aménagement en question prévoit à l'emplacement d'une ancienne friche industrielle en milieu urbain, la construction d'immeubles à usage tertiaire et résidentiel participant ainsi aux objectifs de renouvellement urbain durable fixés par Lille Métropole dans sa charte "ville intense".
Le  nouveau site ainsi créé sera traversé par la future LINO, projet de voie large réservée aux modes de transport doux et aux transports en commun. Il y est également prévu un arrêt du futur tram-train ainsi qu'une halte pour les navettes fluviales. Sa situation au bord de la Deûle contribuera à revaloriser les berges et le quartier mais également à réhabiliter une biodiversité. Ce projet cherche par ailleurs à amorcer un nouveau quartier au bord de l'eau.
Enfin, ce projet de ville compacte, associée à une forte densité, permettra une insertion massive de nature dans la ville, qui rendra acceptable la densité du projet.
Actuellement, les travaux de dépollution et d'aménagement sont en cours mais la SAS "Les Portes de l'Abbaye" souhaite caractériser le sol et ses gaz au sol au droit des futures emprises des bâtiments, afin de pouvoir fournir aux futurs preneurs de lots une information détaillée.
Pour ce faire, elle souhaite confier la réalisation des différents prélèvements et analyses au bureau d'études EACM (Environnement Aménagement Carrières et Matériaux) de Lille pour un montant total de 43 302 EUR.
Le FRAMEE accompagne à 50% cette requalification environnementale de friche urbaine, qui plus est stratégiquement bien située.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire