Mis à jour le 28 novembre 2016

La Ville d’Arques s’est dotée d’un réseau de chaleur équipé d’une chaudière biomasse pour alimenter une vingtaine de bâtiments municipaux. Evolutif, le chauffage urbain est en capacité de couvrir les besoins énergétiques des projets d’aménagement futurs.

Maire-dArques

Analyse de l'initiative

Mairie, centre social, maison de retraites, écoles, collège, équipements sportifs et résidences locatives sont chauffés depuis septembre 2013 grâce à la chaufferie bois du réseau de chaleur urbain de la ville d’Arques. Les équipements installés ont été configurés pour permettre le raccordement de bâtiments supplémentaires

La chaufferie comprend une chaudière biomasse de 2,5 MW fonctionnant en base et trois chaudières gaz naturel de 4 MW et 2 fois 2 MW activées en complément. Le réseau de chaleur est actuellement de 3 576 ml (mètres linéaires). Il alimente aujourd’hui 20 sous-stations. Le fluide caloporteur est de l’eau chaude circulant dans des canalisations thermiquement isolées, dont le régime de températures est de 105° C pour l’aller et de 75°C pour le retour.

La société SOVEN, filiale du maître d’ouvrage COFELY, assure l’approvisionnement en biomasse du réseau urbain, principalement issu de bois filières locales (bois forestier, d’élagage et en fin de vie) dans un rayon de 50 km autour d’Arques. A terme, SOVEN souhaite également développer l’usage de plaquettes issues de l’élagage urbain et du criblage de déchets verts, une ressource aujourd’hui encore peu valorisée.

Sur ce projet d’un montant total de 3 891 954 euros HT, la part de l’aide de l’ADEME est de 1 702 485 euros HT, représentant 44 % des dépenses éligibles. Le réseau de chaleur au bois évite l’émission de 1 420 tonnes de CO2 par an et le taux de couverture des besoins par la biomasse est de 87%.

FICHE D'IDENTITÉ

Lieu / Échelle de l’action : Quartiers de la ZAC du centre-ville et de la ZAC de la forêt

Identification du porteur de projet : Ville d’Arques

Contact : http://www.ville-arques.fr/ Raphaël SERRURIE (COFELY) – 03.28.53.23.50

Partenaires : Bureau d’études FEREST à Lille, Hexa Ingénierie, mise en œuvre d’une procédure DSP, COFELY, maître d’ouvrage

Montant de l’opération : 3 891 954 euros

Indicateurs de moyens et de résultats : 1420 tonnes de CO2 évitées par an, 87 % de taux de couverture par la biomasse

Financement Fonds Chaleur : 1 702 485 euros, soit 45% du montant des dépenses éligibles

Date de l’opération : 2012

Période de réalisation : 2013-2015

Durée de l’opération : 24 mois

Bénéficiaires/cibles de l’action : Résidents et usagers du quartier

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire