Mis à jour le 28 novembre 2016

Près de 1 600 foyers boulonnais ou équivalents, bâtiments municipaux, et habitats collectifs gérés par Habitat du Littoral, sont alimentés en chauffage par un réseau de chaleur fonctionnant à la biomasse dans le quartier du Vert Chemin de Boulogne-sur-Mer. Une initiative unique au nord de Paris !

Analyse de l'initiative

Porté par la Ville de Boulogne-sur-Mer et Habitat du Littoral dans le cadre des programmes de l’ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine), le projet a équipé l’ensemble des quartiers Triennal-Chemin Vert d’un réseau de chaleur étendu alimenté par une chaufferie biomasse. La nouvelle chaufferie, dont l’implantation a été validée par une étude de faisabilité menée en 2008 par le Bureau d’Etudes Hexa Ingénierie, était appelée à remplacer les deux petits réseaux existants du Triennal et de l’Aiglon fonctionnant au gaz.

L’équipement est réalisé en deux temps : une extension du réseau par anticipation portée par Habitat du Littoral puis la création du réseau de chaleur urbain avec l’implantation de la chaufferie bois dans le cadre de la DSP portée par la ville de Boulogne. L’ensemble des équipements est installé sur la partie réhabilitée du quartier du Chemin Vert, dénommée « Transition ou Projet Place Centrale ». L’ensemble du quartier est composé de bâtiments - écoles, logements sociaux, médiathèque, locaux professionnels, commerces - construits ou réhabilités en label BBC (bâtiment basse consommation) ou Très Haute Performance Energétique 2005 par les énergies renouvelables. Les besoins thermiques sont de 18 977 MWh/an.
Le réseau de chaleur comprend les installations en chaufferie suivantes :
• une chaudière à bois d’environ 4 000 kW,
• un silo enterré d’environ 800 m3 pour assurer une autonomie d’au moins 57 jours en période de grand froid,
• des chaufferies d’appoint/de secours pour une puissance de 11 MW.

Outre les 3 778 tonnes de CO2 évitées par an, ce sont aussi les économies sur les factures de chauffage des résidents qui font de ce projet une véritable démarche économique et citoyenne. Le taux de couverture biomasse est estimé à 78,6%.
Le coût global du projet de création de réseau de chaleurs est évalué à 5 241 143 € H.T. L’aide du Fonds Chaleur représente 1 997 657 € HT soit 38,60% du montant total.

Fiche d'identité

  • Lieu / Échelle de l’action : Quartier du Chemin Vert
  • Identification du porteur de projet : Habitat du Littoral / Ville de Boulogne-sur-Mer
  • Contact :
  • Partenaires : Hexa Ingénierie
  • Montant de l’opération : 862 762 euros
  • Indicateurs de moyens et de résultats : taux de couverture biomasse estimée à 60% en moyenne annuelle
  • Financement ADEME : 517 657,20 euros, soit 60% du montant total
  • Date de l’opération : juin 2012
  • Période de réalisation : avril 2012 – septembre 2013
  • Durée de l’opération : 17 mois
  • Bénéficiaires/cibles de l’action : habitants et commerçants du Quartier Vert
  • Documents de référence disponibles : /

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire