Mis à jour le 28 novembre 2016

En 2012, à la suite du dispositif expérimental de rénovation de l'éclairage public des communes de moins de 2 000 habitants mis en place par l'ADEME, la FDE 62 (Fédération Départementale d'Energie du Pas-de-Calais) s'est engagée dans un programme de rénovation de l'éclairage public de ses adhérents basé sur le facteur 2 : le Projet SEVE (Suppression Eclairage Vétuste pour l'Environnement).

Fiche d'identité de l'initiative

Titre de l'action

Campagne de mesures et d'analyses de plusieurs dispositifs d'éclairage public dans le cadre de projets de rénovation ambitieux

Lieu / Échelle d'intervention

Département du Pas-de-Calais

Identification du porteur de projet

Contact : François BROLY, 03 21 51 09 40

Partenaires

 

Indicateurs de moyens et de résultats

 

Période de réalisation

- Date de l'opération : 2014
- Durée de l'opération : 15 mois

Bénéficiaires / cibles de l'action

Habitants

Documents de référence disponibles

 

La FDE 62 (Fédération Départementale d'Energie du Pas-de-Calais) est la 2ème plus importante fédération de France. Au nom des communes, la FDE 62, autorité concédante, contrôle l’activité des concessionnaires qui exploitent les réseaux d’électricité et de gaz. En effet, en France, les communes sont propriétaires des réseaux de gaz et d’électricité. Elles ont donc la charge d’organiser la distribution de l’énergie. En 1995, les 893 communes du Pas-de-Calais  qui représente 1 444 530 habitants, se sont unies et ont créé la Fédération Départementale d’Energie du Pas-de Calais (FDE 62) pour lui confier cette mission de service public.

En 2012, à la suite du dispositif expérimental de rénovation de l'éclairage public des communes de moins de 2 000 habitants mis en place par l'ADEME, la FDE62 s'est engagée dans un programme de rénovation de l'éclairage public de ses adhérents basé sur le facteur 2 : le Projet SEVE (Suppression Eclairage Vétuste pour l'Environnement).

Remplacer les points lumineux obsolètes et énergivores des communes volontaires, en 5 ou 6 ans, pour réduire de 50% leur consommation d'électricité "publique" : telle est l'ambition portée par la FDE62.
Aujourd'hui, pour confirmer les gains énergétiques estimés et qualifier différentes technologies d'éclairage public, elle souhaite engager une campagne de mesures électriques et photométriques sur site avant et après travaux afin de pouvoir confirmer les gains théoriques.
En fin de campagne, la fédération organisera une réunion de restitution des résultats qui seront d'ailleurs capitalisés dans le cadre des formations Éclairage Public qu'elle souhaite proposer à ses adhérents.
Pour cette action engagée par la FDE62, le FRAMEE propose une subvention de 9 590 EUR soit la moitié de son coût total.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire