Mis à jour le 6 décembre 2016

Devant l’impact sanitaire des pesticides, ATMO poursuit son analyse de l’air ambiant.

Analyse de l'initiative

Devant l’impact sanitaire des pesticides, il apparaît indispensable de connaître l’exposition de la population, la Surface Agricole Utile couvrant 70% de la Région. Le projet consiste donc à mesurer les concentrations de ces pesticides dans l’air ambiant, en milieu rural et urbain.

ATMO a sollicité à cet effet le FRAMEE pour en prolonger le suivi sur les 2 sites de Lille et St Omer, déjà suivis depuis 2006. Cette campagne de mesures permet de totaliser un ensemble de 5 années consécutives dans les mêmes conditions et d’obtenir des résultats représentatifs de l’exposition moyenne de la majorité de la population de la région.

Les objectifs précis de cette étude sont donc :

  • Collecter des données sur deux points de mesures
  • Totaliser un historique des mesures sur Lille et St Omer permettant de prendre en compte des disparités météorologiques d’une année sur l’autre
  • Évaluer l’impact des mesures prises au niveau national

Le FRAMEE soutient cette campagne.

Fiche d’identité

Etude sur la contamination atmosphérique par les pesticides en Nord-Pas de Calais

  • Contact : Christian HUTIN, 03 28 51 34 00
  • Date de l’opération : 2011
  • Durée de l’opération : 12 mois
  • Montant de l’opération : 42 714 EUR
  • Financement FRAMEE : 70 % soit 29 900 EUR
  • Nom de la structure ATMO NORD PAS DE CALAIS

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire