Mis à jour le 17 mars 2016

L’Observatoire se spécialise et vous offre son premier focus sur la thématique "la consommation énergétique du Nord-Pas de Calais - Chiffres 2011".

Le bilan énergétique régional place le Nord-Pas de Calais parmi les régions françaises les plus consommatrices, directement après l’Île-de-france et le Rhône-alpes. le tissu industriel, fortement consommateur, en est la principale explication avec la moitié des consommations annuelles en moyenne. Même en excluant de l’analyse la sidérurgie, qui représente un quart des consommations totales, le Nord-Pas de Calais reste un territoire à caractère industriel fort. Par contre, la part des consommations énergétiques liées aux transports est plus faible qu’au national, en raison d’un réseau dense de transports. Au regard de l’année précédente, la tendance observée sur le bilan 2011 est à la stabilisation des consommations. Après avoir atteint un maximum en 2002, les consommations sont, depuis, globalement en baisse. Cependant, par rapport à l’année 1990, la consommation régionale reste plus élevée de 7 %.

Visionnez et téléchargez le Feuillet thématique "La consommation énergétique du Nord‐Pas de Calais" (édition 2013, données Norener 2011) - Observatoire Climat Nord-Pas de Calais, CONSeil régional Nord-pas de calais , 2013. - 16 P. ci-dessous ou sur le site de l'Observatoire Climat Nord-Pas de Calais

Feuillet thématique "La consommation énergétique du Nord‐Pas de Calais"

Premier focus thématique de l’Observatoire Climat consacré au bilan énergétique du Nord-Pas de Calais qui place le Nord-Pas de Calais parmi les régions françaises les plus consommatrices, directement après l’Île-de-france et Rhône-alpes.

Cette publication est réutilisable dans les conditions de la licence Creative Commons. Pour en savoir plus, rendez-vous ici

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire