Mis à jour le 30 novembre 2016

Une action portée par Coop Eco-habitat.

 Analyse de l'initiative

« Ensemble plus forts pour construire ou rénover durable »... Voilà une variante de « l’union fait la force » développée depuis fin 2009 au sein de l’association Coop Éco-habitat (1) par six petites entreprises du Nord-Pas-de-Calais, disposant de compétences complémentaires pour la performance environnementale des bâtiments.

La rapide croissance du marché de la construction/rénovation durable et l’évolution des réglementations requièrent de nouveaux savoir-faire spécifiques, difficiles à réunir par un seul et même artisan : isolation performante, chauffage et ventilation, sources d’énergies renouvelables, matériaux écologiques, maçonnerie, charpente/toiture, etc. En s’associant, les membres de la Coop Éco-habitat peuvent ainsi proposer à leur client un chantier complet et cohérent. Celui-ci dispose d’un interlocuteur unique pour l’ensemble de sa problématique, garant d’une performance environnementale et énergétique optimale, que ne permettrait pas l’addition non coordonnée de solutions techniques (mêmes excellentes à titre individuel). Par rapport à de grosses entreprises intégrées en construction durable, le groupement revendique une plus grande proximité avec la clientèle et donc un meilleur suivi (présence du patron sur le chantier par exemple), ainsi qu’une expertise pointue due aux spécialisations des partenaires.

Nouveaux chantiers, réduction des coûts, visibilité...

Pour les artisans, le groupement permet d’accéder à de nouveaux chantiers (une quarantaine en 2010), mais aussi de réduire certains coûts par la mise en commun des moyens et d’augmenter la visibilité des partenaires, avec par exemple la location d’un emplacement commun dans un salon spécialisé.

Selon les estimations, l’empreinte énergétique des bâtiments construits ou rénovés par la Coop est réduite en moyenne de 25% par rapport à un chantier faisant appel séparément à divers corps de métier : dans la conception du projet, par un choix concerté des techniques les plus performantes, et dans l’exécution des travaux, par la coordination pertinente des différents intervenants. Selon les membres de la Coop Éco-habitat, le principal obstacle à ce type de groupement est le temps à y consacrer par chaque artisan en-dehors des chantiers. Une des solutions de reproductibilité de l’expérience réside peut-être, du point de vue des collectivités locales, dans la mise en place de mécanismes d’accompagnement adaptés.

(1) L’association doit à terme évoluer vers une forme de société coopérative permettant un partage équitable des bénéfices et une grande responsabilisation des partenaires.

Téléchargez ci-dessous la fiche complète de l’initiative :

Picto Document

fiche-action_coop_eco_habitat_14.01.11.version_finale

Format : PDF Poids : 90,59 ko

Fiche d’identité

Création d’un groupement d’entreprises dans le secteur de la construction durable

  • Porteur de l’action : Association Coop Éco-habitat
  • Contact chez le porteur de l’action : Guy ENRIQUEZ, porte-parole de la Coop. Eco-Habitat, 09 70 44 42 02 et contact@coop-ecohabitat.fr ou Martial HOUCKE, 03 20 92 62 71 ou selergys@orange.fr
  • Date de l’action : Création de l’association le 12 novembre 2009 et premiers chantiers commun début 2010
  • Frais de mise en place : 5000 € (répartis entre les membres) essentiellement liés au temps de concertation entre les membres
  • Subventions : aides financières de la part du Conseil Régional NPDC et de ADEME (surtout pour des supports de communication et pour les frais de participation au Salon « Construire Naturel » de 2009)

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire