Mis à jour le 31 juillet 2015

A l’entrée sud de la ville de Quesnoy-sur-Deûle se situe l’espace des 4 bonniers : 7 hectares d’une ancienne carrière exploitée dans un premier temps comme site de dépôt des déchets puis comme site de dépôt des résidus urbains. Remis en état sommairement par le Conseil Général depuis 1992, le site est aujourd’hui peu accessible et peu fréquenté.

Etude pour la renaturation du site des 4 bonniers de Quesnoy-sur-Deûle
Fiche d'identité de l'initiative

Lieu / Échelle de l'action

Ville de Quesnoy-sur-Deûle

Identification du porteur de projet

COMMUNE DE QUESNOY SUR DEULE

Contact : Rose-Marie HALLYNCK, 03 20 63 11 88

Partenaires

 

Indicateurs de moyens et de résultats

Montant de l’opération : 12 747 EUR

Financement FRAMEE : 70 % soit 8 922,90 EUR

Période de réalisation

Date de l’opération : 2012

Durée de l’opération : 12 mois

Bénéficiaires / Cibles de l'action

Habitants de la ville de Quesnoy-sur-Deûle

Documents de référence disponibles

 

Conformément aux ambitions de l’agenda 21 communal, la ville souhaite offrir une place plus importante à la nature et renforcer la biodiversité sur son territoire. Dans ce contexte, le site des 4 bonniers est apparu comme une opportunité pour les raisons suivantes :

  • en limite d’urbanisation, il est aujourd’hui un refuge naturel pour la faune et la flore.
  • l’espace s’intègre dans le maillage des liaisons douces locales.
  • il assure une continuité avec le parc local et le canal de la Deûle.
  • il présente une diversité de milieux, présage d’un potentiel écologique.
  • il est propice à l’observation de la faune et de la flore.

Le projet envisagé par la commune consiste donc en la création d’un pôle d’exemplarité de reconquête écologique. Pour ce faire, des aménagements sont prévus visant à conforter la végétation en limite de zones d’activités, à améliorer les entrées du site, à créer de nouveaux cheminements et passages et enfin à installer un plateau d’observation de la zone humide la plus importante.

La commune sollicite donc le FRAMEE pour accompagner l’étude de faisabilité de son projet de renaturation du site, qui comprendra 4 volets. Le FRAMEE accorde son soutien à hauteur de 70% du coût total pour cette étude qui sera menée par ICF Environnement.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire