Mis à jour le 10 mai 2022

Les transitions exigent une mobilisation collective qui s’appuie sur de nouvelles formes de coopération entre institutions, acteurs privés et mouvements citoyens. C’est ce message qui fut porté et partagé à l’occasion du lancement du réseau régional « Territoires participatifs », à Lille le 28 avril 2022.

Une préoccupation commune pour cette première rencontre : créer les conditions d’une coopération entre professionnel·les, élu·es, citoyen·es et associations au service des défis climatiques et écologiques. Si la responsabilité est collective, les transitions doivent désormais s’appuyer sur des moments de rencontre et de dialogue entre ces acteurs aux intérêts ou perceptions parfois divergents.

L’objectif de ce réseau est précisément d’offrir un espace qui insistera sur l’interconnaissance pour faire communauté et imaginer des collaborations autour de projets participatifs.

Rencontre réseau TP 28/04/22
Une quarantaine de personnes étaient présentes !

Territoires participatifs, de quoi parle-t-on ?

Les participant·es à cette première rencontre ont affirmé l’importance de se mettre d’accord sur ce que l’on entend par « Territoires participatifs ». Il s'agirait d'espaces vécus où les dynamiques institutionnelles, privées, associatives, citoyennes se croisent, cohabitent au service d’un commun : la préservation de notre environnement et l’action pour le climat. Les collectivités qui gèrent ces territoires sont alors invitées à reconnaître et impliquer les forces vives de tous horizons pour bâtir des projets, imaginer des formes de gestion collective des espaces. L’autre défi réside dans la capacité de ces mêmes collectivités à accueillir et soutenir des initiatives citoyennes qui veulent agir pour le climat et la transition écologique : quelles formes de soutien ? Comment reconnaître la légitimité de chaque partie-prenante à exprimer des idées parfois divergentes mais non moins légitimes

Un réseau qui porte une ambition forte pour accélérer les transitions démocratiques

Si les membres du réseau ont insisté sur l’importance de se voir pour partager des ressources, besoins et envies de coopérer, ils ont également affirmé haut et fort la nécessité d'aller convaincre et embarquer encore plus de territoires !

C’est en démontrant les bienfaits de processus participatifs sincères et méthodiques que l’on arrivera à convaincre. Il s’agit d’être garant d’une exigence de la participation pour tous et pas uniquement sur les territoires dotés d’ingénierie ou déjà impliqués. La transition démocratique concerne tout le monde et ce réseau s’attachera à mobiliser des ressources et outils pour répondre aux besoins des territoires désireux d’avancer sur ces questions.

Retour en images sur la première rencontre du réseau régional des Territoires participatifs

Plusieurs idées ont d'ores et déjà été formulées : des temps de codéveloppement pour s’entraider et résoudre des difficultés, un annuaire du réseau, une liste de diffusion, des missions d’Ambassadeurs pour essaimer.

Désormais, place au déploiement des modalités du fonctionnement de cette nouvelle communauté optimiste et déterminée !

>>> Rejoindre le réseau

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire