Mis à jour le 9 novembre 2022

Découvrez une sélection d'appels à projets, appels à manifestation d’intérêt, appels à contributions... lancés par les partenaires de notre réseau en Hauts-de-France. 

APPELS À PROJETS DE NOS PARTENAIRES

NOVEMBRE 2022

Du 23 au 25 mai 2023, Bordeaux Métropole accueillira au Palais des Congrès de Bordeaux, les Assises européennes de la Transition énergétique – le rendez-vous annuel des acteurs européens pour réussir la transition énergétique de nos territoires. Elu, chercheur, technicien, financeur, citoyen, universitaire, membre d’une association, d’une ONG ou d’une agence locale de l’énergie, entrepreneur, ingénieur, vous êtes un acteur de la transition énergétique. Venez jouer un rôle privilégié en mettant en valeur vos actions, en partageant vos projets et en mettant en débat vos idées, lors des ateliers

L’Agence de l'eau Seine-Normandie lance un appel à projets "Eau & Biodiversité" ayant vocation à accompagner/expérimenter des projets innovants, à faciliter la mobilisation des acteurs impliqués, à valoriser les solutions fondées sur la nature (SFN) et les stratégies foncières de préservation. Cet appel à projets s’adresse aux collectivités et leurs groupements, associations, entreprises (dans le respect de l’encadrement européen au titre des aides d’État), établissements publics, fondations privées.

L'ADEME lance cet appel à projets qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative ACT (Assessing low Carbon Transition). L’objectif est de massifier le nombre d’entreprises qui se dotent de stratégies de décarbonation, ainsi que de plans de transition pertinents, et rendent compte de façon transparente de leur stratégie.

DÉCEMBRE 2022

L'édition 2023 de l'APR GESIPOL, lancée par l'ADEME, vise à faire émerger des projets de R&D afin d’améliorer les connaissances et de développer des techniques ou de nouveaux outils dans les domaines du traitement des sols et des eaux souterraines, et de la réhabilitation de friches polluées.

Face à l’augmentation des risques de sécheresse et de précipitations plus variables et intenses, un ensemble de solutions sont à déployer pour rendre l’agriculture plus résiliente. Cet appel à projet lancé par l'Agence de l'eau Artois-Picardie met l’accent sur les économies d’eau ainsi que la protection des sols. Tous types de structures situées dans le bassin Artois-Picardie sont éligibles : collectifs d’agriculteurs labellisés ou non (GIEE, CUMA, CETA...), associations ou syndicats, coopératives, négoces, industries, centres de gestion, distributeurs, chambres d’agriculture, instituts techniques agricoles et organismes de développement agricole, collectivités territoriales, établissements d’enseignement agricole.

Pour faciliter la reconversion des friches, l’ADEME soutient le financement d'études pour : évaluer le risque de pollution, interroger les intentions d'usages et définir des stratégies de gestion de la pollution et de dépollution adaptées. Sont concerné·es : les collectivités, aménageurs, promoteurs et autres porteurs de projets d’activités économiques ou non économiques.

Cet AAP lancé par l'ADEME a pour but de soutenir des travaux d’innovation, permettant de développer ou d'améliorer les composants et systèmes liés à la production, au transport d’hydrogène et à ses usages. Ces travaux seront portés par une ou plusieurs entreprises, pour développer un équipement, un produit ou un service, ou bien réaliser un démonstrateur sur le territoire national mettant en œuvre de l’hydrogène, dans une perspective de transition écologique et énergétique et de structuration de la filière.

  • Participation au séminaire "Fédérer les habitants": Créer du lien entre les habitants et les espaces de nature

En prévision d'un séminaire début 2023, le syndicat mixte Eden 62 recherche des structures en France ayant expérimenté ou initié des projets pour fédérer, impliquer et associer les habitant·es aux espaces de nature proches de chez eux·elles (site naturel protégé ou non).

Picto Document

Séminaire Syndicat mixte Eden 62

Format : PDF Poids : 584,60 ko

L'ADEME lance un programme intitulé « Développer le vélotourisme », doté d’un budget global de 6 millions d’euros disponible jusqu’à fin 2023, qui vise à accompagner les acteurs du tourisme et collectivités territoriales à déployer notamment des aires de services à proximité des itinéraires de cyclotourisme. Il est composé de 3 axes : aider les sites touristiques à s’équiper de stationnement vélo et à obtenir le label « Accueil vélo » ; accompagner les acteurs publics dans la création d’aires de service (stationnement, tables de pique-nique, point d’eau, toilettes…) ; aider les comités d’itinéraires à réaliser des études (sécurisation des voies, promotion d’un itinéraire, préfiguration de nouveaux tronçons).

La DREAL Hauts-de-France lance un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier et accompagner les projets de territoires innovant dans l’atteinte de l’objectif de zéro perte nette de biodiversité. Ces projets permettront ainsi d’engager une dynamique de transposition sur l’ensemble de la région.

JANVIER 2023

Le concours « Capitale française de la Biodiversité » a pour objectif d’identifier, valoriser et diffuser les bonnes pratiques des collectivités en faveur de la biodiversité, et d’élire les meilleures collectivités au vu du thème de l’année, dont la « Capitale française de la Biodiversité ». Le thème cette année : "Arbres & forêts". Cette édition récompensera les collectivités françaises qui s’appuient sur la strate ligneuse, arborescente comme arbustive, dans leurs engagements en faveur de la biodiversité.

Appels à projets PERMANENTS

Le programme ACTEE, Action des Collectivités Territoriales dans l'Efficacité Énergétique, vise à partager aux collectivités et ceux qui les accompagnent des outils d'aide au passage à l'acte dans la rénovation énergétique des bâtiments publics. Il organise régulièrement des appels à manifestation d'intérêt (AMI), sur un type de bâtiment, et finance les études, postes d'économes de flux accompagnant la réflexion en complément des CEP, et équipements permettant de préparer le passage à l'action.

 Pour définir une stratégie d'intervention efficace, qui permet de rassembler les partenaires autour du projet, des études préparatoires sont indispensables. L'Anah peut participer à leur financement, il faut pour cela vous adresser à votre Direction départementale des territoires (DDT). Celle-ci met à votre disposition les outils statistiques et méthodologiques nécessaires pour bien calibrer les besoins de rénovation énergétique du parc privé sur votre territoire.

La Région Hauts-de-France lance un appel à manifestation d'intérêt pour recenser l'ensemble des projets pouvant participer au développement des filières d'alimentation de proximité. Elle souhaite agir pour le développement d’un approvisionnement en circuits courts et de proximité, dans la filière alimentaire régionale, en favorisant la rencontre de l’offre et de la demande. Faites-vous connaître en répondant à l’Appel à manifestation d’intérêt « Je mange local » !

Introduits par la Loi d’Avenir pour l’Alimentation, l’Agriculture et la Forêt d’octobre 2014, les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) visent à « rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs, et à développer l’agriculture sur les territoires et la qualité de l’alimentation ». Un PAT est entendu comme un projet global visant à renforcer l’agriculture locale, l’identité culturelle du terroir, la cohésion sociale et la santé des populations pour une articulation renforcée entre « bien produire » et « bien manger » (agro-écologie, circuits courts, éducation à l’alimentation, agritourisme, etc.).

Le dispositif de labellisation des PAT identifie et recense les démarches PAT et en assure la visibilité aux niveaux régional et national. Il permet aux porteurs de projets d’avoir accès à la marque collective « PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL reconnu par le ministère de l’agriculture » et au logo associé. Le réseau ainsi créé contribue à un échange de bonnes pratiques entre les acteurs et à un soutien méthodologique. Il favorise aussi l’émergence de nouveaux Projets Alimentaires Territoriaux. La labellisation est attribuée pour une durée de 3 ans, reconductible sous conditions mais n’apporte pas de financements spécifiques.

Le dossier de candidature peut être déposé tout au long de l’année à la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF).

Le Centre Commun de Recherche (CCR, acronyme anglais JRC, pour Joint Research Center), laboratoire de recherche scientifique et technique de l'Union européenne, a ouvert un appel à manifestation d’intérêt visant à stimuler la coopération thématique interrégionale dans le cadre de la Plateforme de spécialisation intelligente pour l’énergie. La Plateforme européenne de spécialisation intelligente pour l’énergie (S3P Énergie, S3 pour Smart Specialization Strategy) a pour objectif d’aider les régions à coordonner, rationaliser et planifier leurs stratégies énergétiques.

L’appel à projet « Mets la transition dans ton quartier » porté par la Métropole Européenne de Lille dans le cadre de son Plan Climat-Énergies Territorial soutient des initiatives de transition citoyennes, d’intérêt collectif qui répondent concrètement aux enjeux de la transition énergétique, écologique et sociale, et qui favorisent le passage à l’action des citoyens. Tous les champs peuvent être couverts : faciliter la pratique du vélo ou de la marche, réduire et revaloriser ses déchets, économiser de l’énergie, produire et consommer local, être garant de la biodiversité …

Pour améliorer l’adéquation valeurs / pratiques, valoriser ses plus-values (reconnaissance, visibilité), clarifier sa stratégie globale et renforcer un projet commun, améliorer son efficacité sociale, environnementale, économique, permettre aux salariés, bénévoles, partenaires, usagers, de s’approprier les enjeux ESS, mieux connaître d’autres acteurs ESS et participer à des dynamiques territoriales... entrez dans une démarche progrès en économie sociale et solidaire avec l'APES !

Faute d’investissements, bâtir une région des Hauts-de-France plus durable et plus connectée relèverait de la seule déclaration d’intention. Pour réussir la métamorphose du tissu économique régional, le Conseil régional et les CCI Hauts-de-France se donnent les moyens de #rev3 et élargissent la palette du financement, en créant un fonds d’investissement entièrement dédié aux projets Troisième Révolution industrielle – une première en France.

>> Structures de l’économie sociale et solidaire, rendez-vous sur le site appelaprojets.org

>> Retrouvez les Appels à Projets portés par l'ADEME

>> Retrouvez les Appels à Projets portés par le FEDER HDF

>> Déposez votre dossier auprès du Fonds Régional d'Amplification de la Troisième Révolution Industrielle (FRATRI)

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire