Mis à jour le 2 juin 2022

L’écopôle alimentaire de Gohelle déploie ses ailes dans le bassin minier : partez à la découverte d’un projet alimentaire à dimension systémique autour de Loos-en-Gohelle !

Bien vivre alimentaire / Nouveaux modèles économiques / Innovation sociale

pictos theme ecopole gohelle

Place aux vivres !

L’association Les Anges Gardins a initié la création d’un premier écopôle en milieu rural labellisé Pôle Territorial de Coopération Économique en 2015. Cet "Écopôle alimentaire de la région d’Audruicq", membre du réseau des jardins de cocagne, contribue à l’insertion par l’activité économique de femmes et d’hommes à travers les métiers du maraîchage bio, de la logistique, de la restauration (le découvrir grâce au DDTour dédié).

Forte de cette expérience réussie et animée par la volonté de « faire société » autour de l’enjeu alimentaire sur les territoires, l’association relève un nouveau défi au cœur du Bassin minier à Loos-en-Gohelle (62). L’écopôle alimentaire de Gohelle s’articule ainsi autour d’un archipel de terrains vivriers en ville et d’un tiers lieu nourricier formant un ensemble de « places à vivreS ». Autant de points de contacts propices aux échanges et aux dynamiques participatives avec habitant·es et partenaires locaux·ales. Une grande diversité de coopérations et d'acteurs·rices y sont à l’œuvre, des collectivités aux associations, en passant par les agriculteur·rices et autres opérateurs privés du territoire.

Ce DDTour vous permettra de découvrir un véritable écosystème économique territorialisé intégrant le Projet Alimentaire Territorial Durable de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin (SATD).

Vous visiterez le tiers-lieu nourricier Ménadel & Saint-Hubert, créé et animé par les Anges Gardins à Loos-en-Gohelle. Ce Bar-Brasserie solidaire d’insertion s'appuie sur le bien vivre alimentaire, enjeu de santé publique, comme levier pour transmettre aux citoyens de nouvelles façons de produire, de cuisiner, d'apprendre et de construire ensemble une société plus résiliente. Vous verrez qu’ici les adhérents accèdent à un ensemble de produits alimentaires et services via un marqueur d’échange provoquant l’engagement des « mangeurs » : la Manne, plus qu'une monnaie locale !

Une escale à Loos-en-Gohelle pour chercher des solutions sur les questions d’accessibilité alimentaire en zone urbaine et découvrir le concept d’un tiers lieu nourricier particulier : la place à vivreS.

Galerie DDTour Écopôle de Gohelle

  • Maraîchage participatif
  • Le tiers lieu
  • micro jardin pédagogique
  • Jardin du 15 à Loos-en-Goghelle
  • Le tiers lieu pendant une visite DDTour
  • Atelier cuisine dans l'archipel nourricier
  • La Manne, monnaie d'une autre nature...

Au programme

En salle

Mise en contexte :

  • Qui sont les Anges Gardins ? Où sont-ils implantés ?
  • Les missions de l’association dans le bassin minier
  • Les soutiens et partenaires financiers

Sur le terrain

  • Le tiers lieu nourricier Ménadel & Saint-Hubert
  • « Le 15 », une des nombreuses parcelles de l’archipel nourricier à deux pas du centre-ville
  • L’historique brasserie Haÿ : centre logistique de l’écopôle alimentaire de Gohelle

Vos guides

Membre(s) de l’équipe des Anges Gardins

Infos pratiques

  • Visite payante : 250€ par groupe
  • Point de départ : Ménadel & Saint-Hubert, Place de la République, Loos-en-Gohelle (62)
  • Durée : 2h30

Repas bio/local possible au Ménadel & Saint-Hubert, plusieurs formules proposées à partir de à 15€ par personne

Réservez un DDTour

Prenez une grande inspiration

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire