Mis à jour le 19 mai 2017

L'objet de l'étude du CGDD est d’identifier et de décrire des systèmes alimentaires durables et territorialisés qui ont participé au développement de pratiques agricoles durables. Le Cerdd a participé à repérer des initiatives en région Hauts-de-France ; parmi les 5 citées une se trouve sur le Parc National de l'Avesnois.

« Le Ministère de l’environnement investit le champ des systèmes alimentaires territorialisés, afin de promouvoir une approche globale de l’alimentation et ainsi de permettre à ces systèmes de jouer leur rôle d’intégrateur du développement durable sur les territoires. Il cherche notamment à proposer des outils aux collectivités et à les aider à développer des systèmes alimentaires territorialisés qui soient de vrais projets de territoire de développement durable. C’est à ce titre que l’analyse proposée ici permet d’identifier les lignes de force de projets alimentaires exemplaires et ainsi de contribuer à l’émergence et à la diffusion de ces pratiques systémiques d’intérêt. »

(extrait de l’avant-propos)

Les cinq expériences présentées dans cette étude intègrent pour la plupart des actions de développement de l’agriculture biologique et de ses filières :

  • Programme Eau en Saveurs d’Eau du Bassin Rennais,
  • Filière pain bio local Raspaillou dans le Gard,
  • Le Grand parc de Miribel-Jonage, un laboratoire de micro-filières agricoles durables
  • Valorisation des prés-vergers dans le Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • La viande de Brière et la valorisation des zones de marais

Découvrez l'étude "Les systèmes alimentaires durables territorialisés. Cinq retours d’expérience" 

Identification

  • Auteur :

    CGDD

  • Date de publication :

    Avril 2017

  • Taille du document :

    84 pages

  • Échelle géographique :

    National

Abonnez-vous !Recevez nos lettres d'informations

S'inscrire