Mis à jour le 14 mars 2017

Les trois autorités organisatrices de la mobilité durable du territoire du Syndicat Mixte du Bassin Creillois et des Vallées Brethoises (SMBCVB) ont délégué leur Plan de Déplacements Urbains (PDU) respectif au SMBCVB. Quatre intercommunalités limitrophes prennent également part à ce travail, en totalité ou en partie. Un diagnostic élargi à l’échelle du territoire vécu par les habitants est ainsi réalisé pour élaborer un PDU plus pertinent.

Creillois : vers un plan de déplacements mutualisé

© Agglo Creilloise

Analyse de l'initiative

Sur le territoire du Syndicat Mixte du Bassin Creillois et des Vallées Brethoises (SMBCVB), plus de 75 % des déplacements domicile-travail se font en véhicule particulier. Ce chiffre atteint environ 90 % pour les déplacements internes au territoire ! Pour endiguer efficacement cette utilisation hégémonique de la voiture, un PDU mutualisé est sur les rails.

Coordonné par le SMBCVB, en charge du SCoT et de la réalisation des études liées aux déplacements, ce PDU intègre la Communauté d’Agglomération Creilloise (CAC), la Communauté de Communes de Pierre Sud Oise (CCPSO) et la commune de Liancourt. Quatre intercommunalités limitrophes, représentant avec le SMBCVB, 248 000 habitants, ont aussi acceptées de collaborer. La Communauté de Communes des Pays d’Oise et d’Halatte (CCPOH) et celle des 3 Forêts (CC3F) participeront à l’ensemble de la démarche en réalisant un document non opposable intitulé plan global de déplacement, tandis que les Communautés de Communes du Pays Clermontois (CCPC) et de l’Aire Cantilienne (CCAC) organiseront une enquête ménages déplacements.

La finalité de cette organisation mutualisée est de mieux connaître les flux de déplacements à l’origine ou à destination du bassin creillois afin de proposer des solutions de transports dépassant les frontières administratives des six réseaux existants dans une logique de continuité de la chaîne de déplacements. Les collectivités souhaitent ainsi aller au-delà de la simple contrainte réglementaire et des objectifs spécifiques du territoire (mise en place de pôles d’échanges multimodaux, optimisation de l’étoile ferroviaire de Creil, organisation des déplacements vers l’Île-de-France). Outre leur volonté de répondre au souci de la mobilité décarbonée et éco durable, elles ambitionnent de favoriser l’accès à l’emploi, aux services et aux équipements des ménages les plus fragiles, tout en limitant leurs dépenses liées aux déplacements.

Fiche d’identité

  • Titre de l’opération : Élaboration du plan de déplacements urbains mutualisé à l’échelle du bassin de vie de Creil. Soutien aux plans globaux déplacements de la CCPOH et de la CC3F
  • Lieu/Échelle de l’action : Territoire du Syndicat du Bassin Creillois et des Vallées Brethoises/Bassin de vie de Creil
  • Porteur du projet : Syndicat du Bassin Creillois et des Vallées Brethoises
  • Contact : SMBCVB – 105, rue Louis-Blanc – 60160 Montataire - c.leblond@smbcvb.fr
  • Partenaires : CAC, CCPSO, Liancourt, CCPOH, CC3F, CCPC, CCAC - ADEME, Région Hauts-de-France, Europe
  • Montant de l’opération : 628 800 € TTC
  • Indicateurs à retenir : PDU regroupant 3 Autorités Organisatrices de la Mobilité Durable et 4 autres EPCI qui pourraient se doter de la compétence transport
  • Financement FRAMEE : 93 527,28 € TTC soit 14,9 % 
  • Date de l’opération : 2017-2019
  • Durée de l’opération : 40 mois
  • Bénéficiaires : 248 000 habitants du territoire du SMBCVB et des 4 EPCI limitrophes
  • En savoir plus : www.smbcvb.fr

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire