Mis à jour le 23 mars 2017

Aujourd’hui, la question de la durabilité du système agricole se pose de façon pressante eu égard aux risques environnementaux qu’il peut générer (produits phytosanitaires, engrais, carburants, émissions de gaz à effet de serre...). C’est pourquoi une opération pilote de techniques d’agriculture de conservation des sols dans des systèmes de production intensifs de légumes est initiée dans le Santerre. Portée par l’association Terr’Avenir Picardie, elle devrait permettre d’optimiser la technique la plus respectueuse de l’environnement.

Analyse de l'initiative

L’agriculture de conservation des sols consiste à ne plus travailler le sol et à couvrir en permanence la terre avec des cultures principales et des cultures intermédiaires. Cette technique, qui commence à se généraliser en culture céréalière pure, n’est pas encore adaptée aux systèmes intensifs, typiques dans le Santerre ; la prépondérance des plantes sarclées (betterave, pomme de terre) exigeant un travail au sol fondamental avant leur implantation.

Pour relever ce défi, trois agriculteurs de l’association Terr’Avenir Picardie ont décidé de tester la technique en production intensive de légumes sur un bassin de captage d'eau potable sensible (Voyennes). Il s’agit de réaliser une plate-forme d'expérimentation agricole sur deux rotations, sur deux séries de parcelles représentant 120 ha et 100 ha. L’expérimentation démarre à 220 ha pour arriver à 800 ha au bout de 9 ans, par série de 3 ans.

L’objectif est de comparer différentes approches en mesurant leurs impacts sur le rendement, la qualité des produits, la perte d’éléments nutritifs du sol, la réduction des produits phytosanitaires, la consommation de carburants, le bilan carbone et la rentabilité. Les fermes sont équipées de dispositifs capables de quantifier les essais et de chercher les bonnes combinaisons techniques entre matériel utilisé et agronomie.

Si les résultats sont concluants, Terr'avenir Picardie diffusera les pratiques agricoles adéquates pour de la production "écologiquement intensive" de légumes principalement destinées à l'industrie agroalimentaire des Hauts-de-France.

Fiche d’identité

Titre de l’opération : Expérimentation des pratiques d'agriculture de conservation des sols en systèmes de production intensif de légumes

Lieu/Échelle de l’action : Voyennes, 220 ha

Porteur du projet : Terr’Avenir Picardie

Contact : Terr’Avenir Picardie - 13, rue de l'île mystérieuse – 80440 Boves - Alexandre TOLUB, atolub@perig.com, 03 22 53 56 80
Partenaires : ADEME, Région Hauts-de-France, Europe, Agence de l’Eau Artois Picardie

Montant de l’opération : 670 880 € TTC

Financement FREME: 98 954,80 € TTC soit 14,8 % pour l’ADEME et 98 954,80 € TTC soit 14,8 % pour la Région Hauts-de-France

Indicateurs environnementaux : bilan carbone, bilan énergétique, indicateurs de la biologie des sols

Indicateurs économiques : marge nette, mécanisation, main-d’œuvre

Indicateurs sociaux : temps de travail en nombre d’heures

Date de l’opération : demande d’aide le 06/04/2016

Durée de l’opération : 3 ans

Bénéficiaires : les agriculteurs des Hauts-de-France

En savoir plus : http://www.terr-avenir.com/wordpress/?page_id=16

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire