Mis à jour le 23 août 2018

Le secteur agricole représente une part très faible de la consommation d'énergie de la région (2%), mais 15% de ses émissions de GES. Plus encore que du CO2, l’agriculture émet surtout du méthane résultant de la digestion du bétail et du stockage du fumier, et du protoxyde d’azote qui se dégage des engrais. Des gaz aux pouvoirs respectivement 25 fois et 300 fois plus réchauffants que le CO2.
Le secteur agricole est aussi le premier à ressentir les effets du changement climatique et l'agriculture est très vulnérable aux variations climatiques, tout en étant l'un des seuls à pouvoir en atténuer les effets par la capacité des sols à stocker du carbone.

Des solutions : Développer des pratiques agricoles sobres en carbone et peu émettrices de polluants atmosphériques.

Pour débuter, voici une première sélection de ressources pédagogiques sur les liens entre agriculture et climat.

Planetman nous explique comment protéger nos sols et le climat

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire